La construction du Centre des loisirs est, de loin, le plus gros investissement effectué par Rougemont dans ses infrastructures municipales.

« On était rendus là », Kathia Joseph, directrice générale

Ouvert depuis plus d’un an, le Centre des loisirs Cousineau-Saumure représente le plus grand chantier jamais opéré par Rougemont. Compte tenu du caractère moderne du bâtiment et de sa plus grande capacité d’accueil, l’endroit saura répondre aux besoins de la municipalité et de sa population pendant plusieurs années.

La construction du Centre des loisirs, pour un peu plus de deux millions de dollars, incluant une aide financière de 500 000$ de la part des gouvernements fédéral et provincial en vertu du Programme Infrastructures Canada pour le 150e est, de loin, le plus gros investissement effectué par Rougemont dans ses infrastructures municipales. «Ça a permis d’assurer la perennité de nos loisirs, car l’ancien centre ne répondait plus à nos besoins, commente la directrice générale, Kathia Joseph. On était rendus là.»

Signe que l’investissement en a valu la chandelle, les Rougemontois de tous âges se sont rapidement approprié l’endroit.

«On a doublé la superficie du centre, doublé notre offre de loisirs et doublé notre achalandage!» lance Mme Joseph, selon laquelle les inscriptions aux activités de loisirs municipaux ont bondi depuis le printemps 2018.

À l’heure actuelle, un Rougemontois sur cinq est inscrit à au moins une activité de loisirs. «On note une belle réponse, constate la fonctionnaire. L’achalandage au centre est de plus en plus important.»

Il faut dire que la communauté s’est vraiment emparé du lieu, qui témoigne de l’attachement de la population et des gens d’affaires à la vitalité du milieu. Dès le lancement du projet, Rougemont a mené une campagne de financement auprès des entreprises de la municipalité afin de réunir des commandites pour financer la construction et l’aménagement du centre. Avec des appuis financiers totalisant 380 000$, la Ville a doublé son objectif.

Première à sortir son chéquier, la Caisse Desjardins de Marieville-Rougemont qui a fait un don de 40 000 $ pour commanditer la terrasse extérieure et la grande salle du complexe. Les autres pièces ont aussi été nommées en l’honneur d’entreprises locales et d’organisations ayant contribué financièrement au projet. Ainsi, la grande et la petite salle de classe, le bureau et la salle de patin porteront respectivement le nom du Groupe Robert, du Club CRVTT, du Dépanneur Rougemont et du Verger Roger Côté. Le Centre agricole Bienvenue, Transport Dion, Transport F. Lussier, le Dépanneur Mila et Matériel Industriel ont eux aussi pris part à l’aventure.

Mais la contribution la plus importante demeure celle de la Société et de la famille Lassonde, qui n’ont toutefois pas révélé le montant octroyé. Les trois quarts de celui-ci ont permis de rembourser l’emprunt contracté par la municipalité pour faire bâtir le centre. Le reste de la somme a servi à bonifier l’offre de loisirs aux citoyens, par exemple, par l’installation de jeux d’eau sur le terrain.

Plus d’espaces, plus d’activités

Le nouveau centre, dont la construction a débuté 2017 et s’est terminée au début de 2018, compte trois salles dont la plus grande d’une capacité d’accueil de
275 personnes, des salles de cours, quatre salles de bain, des vestiaires et une cuisine.

Ce faisant, Rougemont a pu bonifier son offre de loisirs, d’abord en permettant la tenue de plus d’une activité en même temps, puis en y ajoutant de nouveaux cours tels que le badminton, le hockey cosom et le pound fit. Le tout complète l’offre existante qui comptait, entre autres, des cours de yoga, de Zumba, de danse, de pickleball et d’anglais, pour ne nommer que ceux-là.

Ces salles peuvent également être louées par des citoyens afin d’y tenir des événements privés comme des fêtes d’enfants ou des réunions, indique Mme Joseph, qui confirme que la demande pour des locations de salle est en hausse depuis l’ouverture du centre. «C’est un avantage, car notre salle principale est plus grande que celle du 11, chemin de Marieville. Elle est dotée d’une grande cuisine et nous avons aussi une salle multimédia.» Les organismes à but non lucratif et communautaires de la municipalité sont aussi les bienvenus à utiliser l’endroit pour y tenir gratuitement leurs assemblées.