Le promoteur Gaétan Gélinas a jeté les bases du nouveau développement Les Habitations du Marché, situé dans la nouvelle rue Jean-Lapierre.

Boom de la construction

Le développement résidentiel est en ébullition à Lac-Brome. Six projets cheminent actuellement au sein de l’appareil municipal et prennent forme aux quatre coins de la municipalité. Du jamais vu depuis au moins trois décennies, affirme le responsable des communications, Ghislain Forcier.

« À terme, ça pourrait permettre l’ajout d’au moins 200 portes au parc immobilier. C’est majeur ! On croit que ça va répondre à un certain besoin, notamment avec des résidences plus abordables, comme des jumelées. On devrait être en mesure d’attirer plus de jeunes familles », affirme M. Forcier.

C’est entre autres la clientèle visée par le promoteur Gaétan Gélinas avec son développement Les Habitations du Marché, situé dans la nouvelle rue Jean-Lapierre, dans le secteur de la rue de la Bourgade. Une quinzaine de terrains, avec services municipaux, pourront accueillir autant de résidences unifamiliales isolées, dont les prix débuteront à 225 000 $. Les travaux de construction sont assurés par Maisons Confort Design.

« Il y a déjà une maison en construction et les travaux commenceront en juillet, août pour l’ajout d’une deuxième. Une maison modèle pourra être visitée sur place à partir de septembre », explique M. Gélinas.

Celui-ci affirme que ce projet dormait dans ses cartons depuis une dizaine d’années. Il lui aura fallu être patient, mais les astres étaient alignés pour que le coup d’envoi puisse être enfin donné. Les Habitations du Marché ont l’avantage d’être près du village et des services.

« C’est parfait pour les petites familles. Les enfants peuvent aller à l’école à pied. Les gens ont aussi accès à la pharmacie et à la banque à pied. Le sentier pédestre va être relié à notre projet », souligne Gaétan Gélinas, lui-même résidant de Lac-Brome.

Tous les goûts

Le promoteur immobilier affirme voir d’un bon œil cette effervescence qui s’est emparée de Lac-Brome dans le secteur de la construction.

« C’est une très bonne chose. Il manque de maisons neuves à prix abordables », dit-il en soulignant que les efforts de recrutement des entreprises locales entraînent la venue de nouveaux résidants.

Gaétan Gélinas fait aussi valoir que le marché immobilier a souvent « des hauts et des bas ».

« Lac-Brome était dans une période creuse depuis de nombreuses années, mais elle demeure une ville encore recherchée », dit-il en précisant que plusieurs résidants de la Rive-Sud démontrent de l’intérêt à venir s’établir dans la petite municipalité, qui a su conserver « son cachet ».

Le responsable des communications à la Ville de Lac-Brome affirme, pour sa part, que les projets immobiliers actuellement en cours présentent une belle diversité. « Il y a des maisons unifamiliales isolées et jumelées, ainsi que des habitations multifamiliales de six à huit logements. La gamme de prix est aussi variée », souligne-t-il.

Parmi les projets en élaboration, le Faubourg Lac-Brome, qui prendra place sur le terrain de l’ancien Club de golf de Lac-Brome, sur le chemin Lakeside, dans le secteur Foster. Il a rencontré son lot d’embûches et une forte opposition citoyenne, mais il devrait démarrer cet été. Près d’une cinquantaine de lots pourront y être développés.

Le développement Boisés Inverness, dans le prolongement de la rue Saint-Andrews existante, pourrait aussi compter, à terme, une cinquantaine de nouvelles résidences. Dans le secteur de la rue Julien se trouvent sept lots pouvant accueillir de nouveaux immeubles multifamiliaux.