Yannick Charlebois est le nouveau président de la chambre de commerce de la région d’Acton.

Chambre de commerce de la région d'Acton: la force du nombre

ROXTON FALLS — Changement de garde à la Chambre de commerce de la région d’Acton. Yannick Charlebois a succédé à Alain Giguère à la présidence de l’organisme avec l’objectif de convaincre de nouveaux entrepreneurs de rejoindre les 120 membres actuels.

Âgé de 30 ans, M. Charlebois mise sur son profil d’industriel implanté à Roxton Falls pour convaincre d’autres acteurs économiques des municipalités environnantes d’Acton Vale que la Chambre de commerce a beaucoup à offrir.

« Dans les dernières années, beaucoup de gens d’Acton Vale étaient membres, tandis que ceux des villes adjacentes, comme Upton, Roxton Falls et Saint-Théodore-d’Acton, étaient un peu moins impliqués. Avec un président qui provient de Roxton Falls, on ouvre une porte et on dit aux gens que c’est pour tout le monde. C’est pour une région au complet et non juste une ville », affirme le nouveau président, copropriétaire avec des membres de sa famille de Métal Express et du centre de transbordement ferroviaire en activité depuis deux ans à Acton Vale.

Le nouveau président, qui a d’abord siégé durant quatre ans sur le conseil d’administration de la Chambre de commerce comme administrateur, affirme ne pas prendre les rênes d’un organisme moribond. Au contraire. Son prédécesseur, Alain Giguère, qui a effectué deux mandats de deux ans, a su insuffler un vent de dynamisme. « Il nous a laissé une chambre de commerce en très bonne position, très bien établie. Quand il est arrivé à la présidence, ça allait un peu moins bien. Mais il a réussi à aller chercher la communauté, les entreprises. Il a fait beaucoup de travail là-dessus et c’est devenu très dynamique », affirme Yannick Charlebois.

Défi
Le nouveau président estime néanmoins que le plus gros défi auquel il a à faire face est de continuer à asseoir la notoriété de l’organisme. « Il faut que les gens sentent l’importance du rassemblement, des événements qu’on fait et qu’on chapeaute. (...) Quand les gens d’une même région travaillent en synergie entre eux, c’est certain que tout le monde en sort gagnant », est convaincu le jeune entrepreneur.

La Chambre de commerce elle-même travaille en partenariat, notamment avec la Société d’aide au développement de la collectivité de la région d’Acton, Développement économique local de la MRC d’Acton, ainsi que la ville d’Acton Vale, fait valoir M. Charlebois. Cela permet ainsi la tenue de petits et de gros événements. Sinon, la Chambre a ses propres « classiques » annuels, tels le gala Distinction, le tournoi de golf, la coordination de la Foire agroalimentaire de la région d’Acton et la tenue d’autres activités de réseautage.

Selon Yannick Charlebois, le momentum est bon pour se rassembler, car l’économie se porte bien dans la région. « Ça roule très bien. On a le même problème que d’autres régions à combler nos besoins de main-d’œuvre. Mais il y a beaucoup de développement industriel. Et les villes sont prêtes à accueillir de nouvelles industries. Depuis quelques années, ça bouge beaucoup », fait-il valoir.