Dino Coudé, responsable de la bibliothèque municipale de Farnham.

La bibliothèque mobile: un nouveau service apprécié

La municipalité de Farnham vient de lancer un projet qui permet aux gens du bel âge et à ceux qui ne peuvent se déplacer au centre-ville d’avoir accès aux services de la Bibliothèque municipale Louise-Hall. Désormais, ceux qui souhaitent bouquiner ou encore s’initier à la lecture peuvent le faire grâce à la bibliothèque mobile.

Le service est disponible depuis avril dernier. Chaque premier jeudi du mois, deux valises remplies de bouquins pigés parmi les 40 000 ouvrages disponibles à la bibliothèque prennent le chemin de résidences pour personnes âgées de la municipalité où les lecteurs peuvent faire leur choix.

L’initiative du service mobile de prêt de livres est celle des employés de la bibliothèque et du département des loisirs de la Ville. Inspirés par d’autres villes québécoises qui offrent un service similaire, ils ont élaboré un projet pour permettre, à leur tour, de donner accès à la lecture à un plus grand nombre de citoyens.

« Le but ultime de cette initiative est de faire lire la population », souligne Dino Coudé, responsable de la bibliothèque de Farnham.

Initialement, l’idée était de fournir des livres exclusivement aux centres pour aînés. Mais elle a vite été revue. Maintenant, des particuliers ne pouvant se rendre à la bibliothèque peuvent aussi bénéficier du service. En plus de Farnham, la ville de Sainte-Sabine peut aussi avoir accès à la biblio mobile.

« Ce qu’on voulait, c’était d’aller les rencontrer une fois par mois pour leur permettre d’avoir accès aux livres de la bibliothèque. S’ils le désirent, on peut même leur faire une petite lecture d’une dizaine de minutes », ajoute M. Coudé.

Les particuliers, toutefois, doivent joindre la municipalité pour s’inscrire à l’initiative. Pour le moment, trois personnes ont demandé de recevoir une visite mensuelle. Pour les résidences, il s’agit de visites récurrentes une fois par mois.

Chaque fois, c’est la même employée de la bibliothèque qui se déplace aux rencontres mensuelles.

« Elle est très dynamique et c’est d’ailleurs elle qui a proposé d’offrir le service de lecture », souligne M. Coudé.

Farnham compte quatre résidences sur son territoire. Sur ce nombre, trois participent à faire vivre la biblio mobile. Il s’agit de la résidence Aux Jardins des Lilas, des Foyers de Farnham et des Résidences Magenta. La quatrième ne participe pas, puisque la seule bénéficiaire de l’endroit est non-voyante.

Sélections de livres

Le choix des livres est effectué par la chargée de projet. La sélection dépend des suggestions et des intérêts qui se développent au fur et à mesure chez les lecteurs. Tous les ouvrages demeurent disponibles et un choix de 200 bouquins est offert chaque rencontre.

Les gens peuvent aussi faire des réservations de tomes précis. Ils peuvent demander tout ce qu’ils veulent et l’établissement tente ensuite de se procurer le livre en question si celui-ci ne se trouve pas sur ses étagères.

« Quand quelqu’un demande un livre, même en bibliothèque, on s’organise pour l’avoir, à moins que ce soit un ouvrage rare et épuisé », lance M. Coudé.

La biblio mobile correspond au même service que pour les abonnés qui se rendent directement à la bibliothèque. Tout est gratuit.