Mathieu Allard, de Dimension Sport, là où la passion pour le service à la clientèle s’est transmise de père en fils.

Dimension Sport souffle 40 bougies

Dimension Sport, qui a pignon sur la rue Principale à Farnham, fête ses 40 ans cette année. Gaétan et Mathieu Allard estiment que c’est la proximité qu’ils ont avec leurs clients et la qualité de leur service à la clientèle qui expliquent leur succès et leur longévité.

Dimension Sport est une boutique de sports généraliste, mais qui se spécialise dans certains domaines grâce à son service d’atelier ouvert à l’année. La boutique s’occupe donc d’ajuster vélos, skis et patins. « C’est une grosse partie de l’entreprise », assure Mathieu Allard.

Cet aspect a beaucoup évolué avec les années, puisque l’équipement est devenu beaucoup plus complexe. « Avant, c’était simple réparer un vélo. Les gens pouvaient quasiment le faire eux-mêmes », poursuit-il. Mais les temps ont changé et les équipements ont évolué. C’est pourquoi ils ont aujourd’hui un plus grand inventaire et une meilleure spécialisation dans la réparation d’équipement sportif.

« Tout jeune, je ne voulais pas travailler pour quelqu’un d’autre », raconte Gaétan Allard, qui a lancé son entreprise en 1978 alors qu’il venait d’avoir 24 ans. Son fils Mathieu est né un an plus tard. Pour l’enfant, suivre les traces de son père dans le commerce allait de soi. « Je suis né là-dedans ! », lance-t-il.

La passion pour le service à la clientèle s’est ainsi transmise de père en fils. Les Allard prennent plaisir dans tout le cheminement d’un produit: de la présélection des équipements qu’ils jugent les meilleurs, en passant par le conseil en magasin et la réparation en atelier. « Le client ne vient pas ici comme dans un dépanneur ou une épicerie. Si tu ne relies pas le bon produit au bon client, tu n’auras pas fait une bonne vente », estime Gaétan.

Les clients partent de Saint-Jean-sur-Richelieu et de Granby, en passant par Cowansville, Bromont et Saint-Pie, voire « des lignes américaines », pour venir à Farnham, avance Mathieu. L’endroit reçoit aussi les clients qui circulent sur la piste cyclable, située tout près, durant la période estivale, ajoute-t-il.

Main-d’oeuvre

Dimension Sport emploie quatre personnes à temps plein et de trois à quatre personnes à temps partiel, selon la saison. Le plus difficile est de garder les employés à temps partiel assez longtemps pour qu’ils se familiarisent avec l’inventaire et qu’ils développent l’expertise nécessaire dans l’atelier.

Les propriétaires jugent qu’il faut quatre saisons pour faire la formation complète d’un employé dans la boutique et deux ans pour qu’il soit autonome dans l’atelier. « Il n’y a pas de cégep à Farnham, donc les étudiants à temps partiel sont obligés de quitter la ville le temps de leurs études », explique Gaétan.

Avec la pénurie de main-d’œuvre, les jeunes ont aussi davantage de choix, note Mathieu.

Nouveautés

L’ensemble des responsabilités au magasin se transfère graduellement de Gaétan vers Mathieu, même si le paternel n’a pas l’intention de quitter à court terme.

Les rénovations pour moderniser la boutique vont bon train. L’intérieur a été remodelé en juin dernier et l’extérieur est actuellement en transformation.

Le duo est aussi en train de mettre sur pied un site Internet de vente en ligne. « Ça fonctionnait très bien sur le web dans certains sports, mais on veut que ça soit plus étendu aux autres sports », indique Gaétan.

Le père et le fils affirment être d’ailleurs les seuls à offrir de l’équipement de curling sur la rive sud du Saint-Laurent, une discipline qui fonctionnait très bien sur leur site Internet.