L’application mobile se veut «intuitive et évolutive». Le prototype sera dévoilé ce mercredi 12 juin.

Un projet d’application unique au Québec

Le temps où les personnes à mobilité réduite étaient contraintes de rebrousser chemin devant un établissement inaccessible sera bientôt chose du passé. Cette révolution, qui s’opère dans la MRC Brome-Missisquoi, s’articule autour d’une application mobile dans laquelle seront géolocalisés tous les commerces de la région qui répondent aux critères d’accessibilité universelle.

« Malheureusement, pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite, faire un choix spontané ne fait pas partie du quotidien. Ça devient frustrant de faire tout le trajet pour aller dans un commerce, et de vivre un échec. On a décidé de tirer un trait sur tout ça en innovant », indique la présidente de l’Association des personnes handicapées physiques de Brome-Missisquoi (APHPBM), Frances Champigny.

Depuis quelques années déjà, l’Association recense les commerces du territoire qui cadrent avec la politique d’accessibilité universelle. Parmi la liste d’une trentaine de critères, notons l’adaptation des lieux pour les personnes ayant des déficiences auditive, visuelle et intellectuelle. À ceux-ci se greffent entre autres des espaces de stationnement réservés, des portes à ouverture automatique, ainsi que des escaliers roulants. Chaque ajout d’équipement, d’infrastructure est alors enregistré dans une base de données.

L’idée d’utiliser ces précieuses informations dans un projet global a germé l’an passé, lorsque Mme Champigny et ses collègues ont approché un groupe d’étudiants en marketing social de l’Université de Montréal, chapeauté par Richard Leclerc. « On a eu
16 présentations pour des campagnes de promotion. C’est vraiment le prototype d’application qui a piqué notre curiosité. On était même plutôt emballés. On a 60 % des commerces et endroits publics accessibles pour les personnes handicapées dans Brome-Missisquoi. Ça représente environ 600 emplacements. Lancer un outil révolutionnaire aura un effet d’entraînement sur les gens d’affaires. Imaginez la valeur ajoutée pour un commerçant d’être répertorié dans l’application. On veut que la MRC soit un exemple pour tout le Québec. Et même pour le pays en entier ! », lance la dynamique présidente.

Côté financement, l’Association a injecté près de 6 000 $ dans le projet jusqu’ici. Selon Mme Champigny, l’organisation a également déposé une demande de subvention avoisinant 25 000 $ auprès de l’Office des personnes handicapées du Québec. À ce chapitre, une réponse serait imminente, dit-elle.

Intuitive et évolutive

L’Association a fait appel à la firme OSEDEA, spécialisée dans les solutions numériques, pour développer l’application bilingue nommée « Accès facile/Easy access ». Le président de l’entreprise montréalaise, Martin Coulombe, n’a pas hésité à se lancer dans un tel projet novateur. « Quelle belle initiative d’utiliser la technologie au service des personnes handicapées, dit-il. Vraiment, chapeau à
Mme Champigny et à l’Association d’avoir cette audace. Pas de doute que le projet va avoir une visibilité au-delà de la région. »

M. Coulombe qualifie « d’intuitive et évolutive » l’application que son équipe met actuellement au point. « On voulait quelque chose de simple où les utilisateurs n’ont pas à se casser la tête pour trouver ce qu’ils cherchent. »

En fait, les utilisateurs pourront afficher les résultats en « mode liste » sur la carte interactive. Il est aussi possible de chercher par
« catégorie » d’établissement ou de créer un profil avec une série de paramètres liés aux préférences. « Ce ne sont pas toutes les personnes qui ont les mêmes critères d’accessibilité. Ça peut être totalement différent pour une personne en fauteuil roulant comparativement à une maman qui veut changer la couche de son enfant », cite-t-il en exemple.

Si tout se déroule comme prévu, l’application devrait être disponible gratuitement d’ici octobre, tant sur les plateformes Androïd qu’Apple. Le dévoilement du prototype aura lieu lors d’un 5 à 7 au vignoble La Bauge de Brigham ce mercredi 12 juin, dans le cadre du lancement de la campagne de sensibilisation pour l’accessibilité universelle « Ajoutez de la Valeur ! »