Alexandra Lamontagne et Gérald Brady font partie du comité vert en environnement à Cowansville.

Un comité vert fort actif

Instigatrice du comité vert et du Circuit Zéro Déchet à Cowansville, Alexandra Lamontagne peut dire mission accomplie. Par ces gestes, elle réussit à faire une différence dans le combat contre les changements climatiques. Elle souhaite cependant en faire davantage pour le bien de la planète.

« La pire chose serait de se dire qu’on n’a rien fait, même si on le savait », explique Alexandra. Une phrase qui la pousse à s’impliquer toujours plus.

Alexandra Lamontagne peut compter sur l’appui de deux autres personnes au sein du comité vert. Avec Gérald Brady et Oriana Familiar, le trio forme le noyau d’un groupe déterminé à changer les choses. Sans oublier les quatre autres membres permanents de cette assemblée. Tous se rencontrent une fois par mois.

Le comité vert, malgré ses deux mois d’existence, a déjà quelques beaux projets à son actif. Évidemment, il y a le Circuit Zéro Déchet, dont il a fait son cheval de bataille. La Ville de Cowansville est ambassadrice de cette initiative. Elle paie pour les inscriptions des commerces au coût de 15 $ chacune. Déjà 13 commerçants ont accepté d’y prendre part. Quelques autres sont présentement en discussion afin d’y adhérer.

Le comité vert a aussi mis de la pression sur la municipalité pour qu’un contenant de verre soit accessible aux résidants. Deux corvées de nettoyage de la plage du Centre de la nature font aussi partie de ses réalisations. Une vingtaine de personnes se sont déplacées à chacune des occasions afin de bien nettoyer l’endroit.

Meilleur avenir

Plusieurs autres projets sont en développement. La diffusion de documentaires portant sur la nature, présentés en collaboration avec le Cinéma Princess, figure sur sa liste. Le 27 mai dernier, les gens ont d’ailleurs pu découvrir le documentaire Demain. L’objectif est d’en diffuser six par année.

Le comité espère aussi se rendre dans les différents festivals afin de faire la promotion de l’environnement.

Ce qui motive le regroupement à poursuivre son combat contre les changements climatiques, c’est de léguer un meilleur avenir aux générations futures. Gérald Brady, par exemple, le fait pour son garçon de sept ans.

« Avec les problématiques qui s’en viennent, il y a des choses à faire. On veut essayer d’agir à différents niveaux», dit-il.

Ce dernier s’implique donc pour montrer l’exemple et pour amener d’autres personnes à contribuer à la cause environnementale.

Alexandra, de son côté, espère apporter un changement, que l’aspect écologique s’améliore. Elle souhaite conscientiser le plus de gens sur ces problématiques. « Chaque petite victoire est vraiment importante», insiste-t-elle. Elle mentionne également que le seul fait d’exister apporte une influence sur quelqu’un. Ce dernier aspect l’encourage à continuer de s’impliquer.

Soutien de la ville

La municipalité a décidé d’appuyer le comité vert. Un conseiller municipal et le directeur de l’urbanisme participent à ses rencontres dans le but de faciliter la communication entre les deux organisations. L’objectif est de s’intégrer aux décisions de la localité en ce qui concerne le développement durable.

« Il faut éviter que la Ville fasse une chose et que le comité en fasse une autre », explique Oriana Familiar. La Ville veut collaborer pour engendrer des améliorations.» La dame, qui détient une maîtrise en environnement, croit que d’autres municipalités vont s’inspirer de ce que fait Cowansville.