Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

LA VOIX DE COWANSVILLE

Tout un retour pour la fête du Canada

Après un an d’absence, les célébrations de la fête du Canada seront de retour en force à Cowansville avec une ribambelle d’activités chapeautées par un nouveau comité organisateur.

Cette journée chère aux Cowansvillois sera donc organisée par Karen Lacroix et Mandy McCoy.

LA VOIX DE COWANSVILLE

S’arrêter pour mieux repartir

La communication entre les parents et leur adolescent peut parfois être difficile. La maison d’hébergement communautaire Espace Vivant vise donc à encadrer ces jeunes qui vivent des difficultés familiales, scolaires ou sociales.

L’endroit se veut un lieu de répit. Les jeunes de 12 à 17 ans peuvent s’y rendre pour profiter de la présence d’intervenants 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. L’espace de vie dispose de neuf chambres, dont une réservée pour les cas urgents.

LA VOIX DE COWANSVILLE

L’été sera doux pour Dylan

Grâce à la mobilisation citoyenne, Dylan Sharman passera un bel été. Le jeune homme atteint de dystrophie musculaire aura finalement accès à un lève-personne qui lui facilitera la baignade, une activité qu’il affectionne particulièrement.

«Je suis très content», réagit le principal intéressé, qui pourra retrouver ses amis dans l’eau dans quelques jours.

LA VOIX DE COWANSVILLE

Un tournoi de golf qui fait la différence

Le tournoi de golf de la mairesse est devenu une véritable tradition à Cowansville. Pour une 30e fois, l’événement se déroulera le 4 juillet prochain au club de golf de Cowansville.

Les sommes amassées chaque année permettent de soutenir des causes ou des projets qui font une différence dans la communauté. « Ça répond aux besoins du milieu », affirme la mairesse, Sylvie Beauregard. Des organismes communautaires, dit-elle, de jeunes athlètes ou encore les initiateurs d’un projet novateur peuvent déposer une demande d’aide financière, lors des deux appels de projets annuels, réalisés à la mi-février et à la mi-octobre. L’an dernier, ce sont quelque 16 000 $ qui ont été récoltés, et distribués. Il est possible de s’inscrire au tournoi de golf en ligne, sur le site web de la Ville, ou à l’hôtel de ville. Marie-France Létourneau

LA VOIX DE COWANSVILLE

Rouler pour le plaisir

Rouler à vélo en groupe dans un environnement sécuritaire et agréable. Depuis 15 ans, c’est la mission que le club Estricycle poursuit en invitant les cyclistes à vivre une expérience inoubliable en parcourant les routes de la région offrant à coup sûr des paysages bucoliques.

Une soixantaine de membres de tous les calibres composent le club fondé en 2004. Les cyclistes proviennent en majorité de Cowansville et de Bromont, mais aussi de dix autres municipalités environnantes. «La région est bien représentée», estime Jacques Audette, président du club Estricycle.

LA VOIX DE COWANSVILLE

Un intérêt croissant pour le transport collectif

L’intérêt des résidants de Cowansville envers le service Taxibus ne cesse de croître. Alors qu’en 2016, 4 141 déplacements ont été compilés, pas moins du double ont été réalisés l’an dernier.

Les données d’utilisation du service montrent que de janvier 2018, jusqu’à la fin de l’année, 368 personnes différentes ont utilisé le service pour se déplacer dans la municipalité et que 181 nouvelles inscriptions ont été enregistrées.

LA VOIX DE COWANSVILLE

Au service de la nature

Comme l’a montré l’actualité récemment, il ne faut pas sous-estimer l’importance des milieux humides — ne serait-ce que pour prévenir les inondations.

Geneviève Mongeau s’y intéresse particulièrement. À la tête d’Essor Environnement, une entreprise de gestion environnementale basée à Cowansville, elle répertorie et documente ces lieux constamment menacés par les changements climatiques et le développement immobilier.

LA VOIX DE COWANSVILLE

Un comité vert fort actif

Instigatrice du comité vert et du Circuit Zéro Déchet à Cowansville, Alexandra Lamontagne peut dire mission accomplie. Par ces gestes, elle réussit à faire une différence dans le combat contre les changements climatiques. Elle souhaite cependant en faire davantage pour le bien de la planète.

« La pire chose serait de se dire qu’on n’a rien fait, même si on le savait », explique Alexandra. Une phrase qui la pousse à s’impliquer toujours plus.

LA VOIX DE COWANSVILLE

Un plan d’eau, trois grands S

La sensibilisation, la sécurité et la surveillance sont au cœur des priorités d’un tout nouveau comité de riverains, une branche du Comité de sauvegarde du bassin versant du lac Davignon, qui prend forme petit à petit à Cowansville.

« On voudrait que le comité soit comme une surveillance de quartier, mais pour le lac », explique Jacqueline Côté, l’une des instigatrices du sous-comité SSS Davignon (Sensibilisation- Sécurité- Surveillance).

LA VOIX DE COWANSVILLE

Pour l’électrification des transports

La Ville de Cowansville est résolument vendue à l’idée d’électrifier les transports. Au programme: subventions pour l’achat de bornes électriques résidentielles, ajout de bornes électriques publiques et remplacement graduel de véhicules municipaux à essence par de nouveaux, électriques.

Le conseil municipal a annoncé ses couleurs en mai en déposant un projet de règlement d’aide financière pour l’achat et l’installation de bornes de recharge résidentielles pour véhicules électriques. La subvention couvrira 25 % des coûts engendrés jusqu’à un montant maximal de 250 $. Un budget de 2 500 $ est consacré à ce programme cette année. Le tout a été officiellement adopté au début du mois, mais le programme de subvention est rétroactif au début de l’année.