Cowansville sera représentée par la toute première femme à prendre les rênes de la municipalité, la conseillère Sylvie Beauregard.

Sous le signe du renouveau

L'élection générale du 5 novembre dernier a amené un vent de changement dans Brome-Missisquoi. Des 21 magistrats, certains ont tiré leur révérence, d'autres ont été remplacés. En tout, neuf nouveaux visages feront leur apparition à la table des maires. Voici un portrait des élus qui y siégeront désormais.

Les maires de Brome-Missisquoi ont tout d’abord dû élire un nouveau préfet, le 14 novembre dernier. Celui qui occupait ce poste sans interruption depuis 17 ans, Arthur Fauteux, a fait le choix de quitter la vie politique pour des raisons de santé. Le maire sortant de Cowansville a été remplacé par la toute première femme à prendre les rênes de la municipalité, la conseillère Sylvie Beauregard. À la préfecture, c’est la mairesse d’East Farnham, Sylvie Raymond, qui l’a remporté.
Du côté de Bromont, une autre figure-phare de la MRC a cédé sa place. Après tout près de 20 ans à la mairie de la ville branchée, Pauline Quinlan a été remplacée par le conseiller sortant Louis Villeneuve.
À Farnham, Patrick Melchior a causé la surprise en l’emportant contre le maire sortant Josef Hüsler, qui était en poste depuis 17 ans.
À Sutton, un groupe de candidats indépendants a, pour sa part, délogé les membres d’Alliance Sutton qui formaient l’équipe du maire sortant, Louis Dandenault. Michel Lafrance représentera donc ses concitoyens à la table des maires.
À Saint-Armand, le décès soudain et tragique de Réal Pelletier avait causé la commotion. Au terme du scrutin du 5 novembre, les électeurs ont choisi Brent Chamberlin pour les représenter à la MRC.
Réélu au début de 2016 lors d’une élection partielle pour palier la démission de Robert Nadeau, Jean-Charles Bissonnette, qui a été préalablement maire d’Abercorn pendant dix ans, a été de nouveau défait cette année, cette fois-ci par Guy Gravel.
Le paysage politique change aussi à Bolton-Ouest, où Jacques Drolet remplacera Donald Badger, qui quitte après une carrière politique de 42 ans, dont 24 à titre de maire.
À Brigham, le maire sortant Normand Delisle a été défait par Steven Neil.
Enfin, à Notre-Dame-de-Stanbridge, le conseiller sortant Daniel Tétreault prend le siège de Ginette Simard Gendreault, qui a quitté la mairie après deux mandats.
Ces nouveaux venus pourront toutefois compter sur l’expérience de leurs homologues restés en poste. C’est notamment le cas d’Yves Lévesque à Bedford, de Richard Burcombe à Lac-Brome, de Gilles St-Jean dans le Canton de Bedford, de Leon Thomas Selby au village de Brome, de Pierre Janecek à Dunham. Les maires Jean Lévesque, à Frelighsburg, Martin Bellefroid à Pike River, Albert Santerre à Saint-Ignace-de-Stanbridge, Laurent Phœnix à Sainte-Sabine, Gregory Vaughan, à Stanbridge East et Gilles Rioux, à Stanbridge Station, ont également été réélus.

Après tout près de 20 ans à la mairie de la ville branchée, Pauline Quinlan sera remplacée par le conseiller sortant, Louis Villeneuve.
À Farnham, Patrick Melchior a causé la surprise en l’emportant contre le maire sortant Josef Hüsler, qui occupait le poste depuis 17 ans.
Michel Lafrance représentera les citoyens de Sutton.
Le maire de Bedford, Yves Lévesque.
Le maire de Frelighsburg, Jean Lévesque.
Le maire de Dunham, Pierre Janecek.