Le cross-country gagne en popularité dans la grande région de Brome-Missisquoi.

Populaire, le vélo cross-country

La région de Brome-Missisquoi s’impose de plus en plus comme une destination chouchou des amateurs de vélo. En particulier du cross-country, qui gagne en popularité.

Pour répondre à la demande des cyclistes, l’offre prend de l’ampleur. « On voulait rendre ce sport accessible à plus de gens. D’autant plus qu’on sent un engouement pour le vélo cross-country », indique la conseillère en développement touristique au CLD de Brome-Missiquoi, Guylaine Beaudoin.

Devant cette tendance, la Ville de Bromont a élargi son offre. En plus des sentiers du Centre national de cyclisme, voilà que les pistes autour du mont Oak permettent désormais de faire du vélo cross-country sur 15 km. À cet endroit, on peut même y emmener des enfants de neuf ans et moins.

Pour une deuxième année, Plein Air Sutton fait également partie du circuit fréquenté par les adeptes de cette discipline. À cet endroit, on y a vu une augmentation de 40 % de l’achalandage, note la dame. « Bromont et Sutton sont deux offres un peu différentes qui se complètent bien », affirme-t-elle, en précisant que selon les endroits, des frais peuvent s’appliquer.

Selon elle, aux 68 km de sentiers naturels (ouverts, homologués et balisés) accessibles aux vélo enduro ou cross-country, une quarantaine d’autres devraient s’ajouter à compter de 2019 au parc des Sommets à Bromont.

Guylaine Beaudoin explique cette popularité de bien des façons. Le goût de la nature compte forcément pour beaucoup. L’envie de rouler en sécurité, à l’abri du trafic aussi. Mais l’amélioration et l’ajout d’infrastructures et de sentiers à Bromont et Sutton ne sont pas négligeables non plus, tout comme la variété des sites disponibles.

« Le fait que ce soit accessible aux enfants de moins de neuf ans peut aussi être intéressant pour les gens. C’est bien qu’on puisse également louer des vélos pour essayer. »

Mme Beaudoin fait par ailleurs remarquer que le cross-country connaît une belle popularité chez les femmes, surtout du côté de Bromont. Le club de l’endroit affiche complet depuis un moment. « Brome-Missisquoi est vraiment une destination vélo en tous genres. C’est naturel », constate-t-elle.

En plus du cross-country, la région accueille principalement des adeptes d’enduro et de vélo de descente, mais le vélo de route, le BMX, le fatbike et le « gravel bike » sur routes de terre sont aussi appréciés. Cette dernière discipline, affirme-t-elle, est d’ailleurs en hausse dans la région.

Des liens pour enfourcher sa bécane :

https ://tourismebrome-missisquoi.ca/velo/

https ://centrenationalbromont.com/

http ://www.pleinairsutton.ca/

https ://www.skibromont.com/fr/velo-de-montagne