Le Salon événement emploi Brome-Missisquoi est le genre d’endroit qui permet chaque année, entre autres aux travailleurs immigrants, de découvrir les offres disponibles dans la MRC.

Opération séduction pour attirer les nouveaux arrivants

La MRC Brome-Missisquoi veut se faire belle pour les nouveaux arrivants. Aux prises avec des problèmes de main-d’œuvre, elle a développé une stratégie pour attirer les travailleurs immigrants et les inviter à s’installer dans la région.

La région au sud de l’autoroute 10 n’est pas la seule à vouloir attirer des travailleurs. C’est pourquoi la MRC, avec l’aide financière du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec (MIDIQ), a mis de l’avant un plan d’action pour se démarquer. Elle planche d’ailleurs sur des actions concrètes à appliquer et qui respectent les caractéristiques des six grands pôles de la région : Farnham, Bromont, Bedford, Sutton et Lac-Brome.
Comme chaque pôle possède des réalités différentes, l’agente de développement à l’immigration à la MRC, Catherine Lizotte, doit miser sur les forces de chacun.
« On est une MRC quand même diversifiée, souligne Mme Lizotte. Notre objectif est de travailler avec chacun des pôles, dont des gens de la municipalité, du milieu communautaire et des citoyens, pour faire état de la situation du pôle, pour voir comment on se situe en terme d’immigration et pour voir comment on peut développer une stratégie d’accueil. On va vraiment développer des stratégies propres à chacun des pôles. »
Avec SERY
Des séjours thématiques sont aussi prévus dans les différents pôles. Les participants, référés par Solidarité ethnique régionale de la Yamaska (SERY) seront amenés à rencontrer des employeurs et à visiter la région, qui se fera séductrice.
« On travaille beaucoup en collaboration avec SERY, parce qu’ils ont le mandat de la régionalisation. C’est vraiment eux qui travaillent avec les immigrants de Montréal pour faire connaître la région. Avec l’agente de régionalisation, on va développer des outils aussi pour faire connaître Brome-Missisquoi et SERY va s’assurer que ces outils répondent aux besoins des personnes immigrantes à qui on veut vendre la région. »
Lors du dernier recensement, on apprenait que 4 % de la population de Brome-Missisquoi était issue de l’immigration. Ces gens viennent surtout d’Europe. Principalement de la France et des États-Unis.
« On n’a pas beaucoup de minorités visibles, souligne Mme Lizotte. Ce n’est pas une population avec qui on est habitués de travailler non plus. SERY va nous aider en ce sens. »
Le travail auprès des employeurs a permis à l’agente de développement à l’immigration de constater qu’il y a de l’enthousiasme à l’idée d’accueillir de nouveaux arrivants et d’ajouter de nouvelles cultures au portrait démographique de la MRC.
Ruralité
Pour certaines personnes, la campagne est attrayante en soi, mais pour d’autres, la ruralité impose des contraintes, comme le transport en commun, mais aussi la proximité avec les différentes communautés ethniques.
« Je pense que la région de Brome-Missisquoi est moins connue. Le fait qu’on est moins urbain, ça joue contre nous. Granby est plus urbaine, les communautés sont plus proches. »
Quant au transport, « on se prépare à faire une enquête auprès des employeurs de Brome-Missisquoi pour mieux connaître leurs besoins en main-d’œuvre et, à travers cette enquête, on va se poser des questions pour voir si le manque de transport est un frein à l’embauche. On va voir aussi avec le département de transport collectif, à la MRC, comment on peut répondre à ce besoin, si c’en est un. »
Entre 2011 et 2016, 250 nouveaux arrivants se sont installés dans Brome-Missisquoi, ce qui représente une augmentation par rapport aux périodes de recensement précédentes.
Le plan d’action est pensé sur un peu moins de deux ans, puisque l’entente avec Immigration Québec, qui a débuté en juillet, se termine en mars 2019. Un montant de 60 000 $ a été octroyé par Québec et la MRC avance le même montant pour la mise en œuvre de la stratégie d’attraction.

Catherine Lizotte est agente de développement à l’immigration à la MRC Brome-Missisquoi.