Le fatbike connaît une belle popularité dans la région. Plein air Sutton/MTB est l’un des endroits de choix pour pratiquer ce sport dans Brome-Missisquoi.

Là où l’hiver est fort invitant!

L’hiver frappe à nos portes. Au-delà du breuvage chaud sur le bord du feu ou devant une bonne série télévisée, dans Brome-Missisquoi il y a bien plus à faire, et pas que pour les sportifs.

La conseillère au développement touristique au CLD de Brome-Missisquoi, Guylaine Beaudoin, s’est prêtée au jeu faire ressortir quelques suggestions qui répondront à tous les goûts.

Les sportifs ont vraiment le beau jeu dans la région. Le fatbike, un vélo à pneus surdimensionnés, a pris la place reine chez les cyclistes aimant l’hiver dans les dernières années. Et les sentiers sont maintenant plus nombreux, permettant aux adeptes de tous les niveaux de pratiquer leur sport. Les curieux peuvent d’ailleurs facilement louer un vélo à Bromont comme à Sutton.

Les sentiers du mont Oak, eux, offrent un niveau plus accessible aux familles. « Le niveau de difficulté est plus élevé à Sutton qu’à Bromont. C’est une belle façon d’être dehors et de se réchauffer! »

Les sentiers de Sutton se trouvent sous la juridiction de Plein air Sutton/MTB, qui propose aussi des sentiers de ski de fond. « Ce qui est bien de cet endroit, c’est qu’il y a du ski de fond tracé et des sentiers pour la raquette ou la randonnée en crampons, selon les conditions. Et puis, au chalet d’accueil, on peut se prendre un bon chocolat chaud. » Des sorties au clair de lune y sont aussi organisées. Les amateurs de randonnées peuvent aussi se tourner vers le Parc d’environnement naturel de Sutton (P.E.N.S.) et ses 52 km de sentiers. Un peu plus loin, le Diable Vert a aussi son offre de sentiers qui communiquent avec ceux du P.E.N.S..

« Pour jouer dehors, dans Brome-Missisquoi, ça se partage bien entre Bromont et Sutton. Les autres endroits, on parle plus de marche urbaine. Pour être vraiment en forêt, je pense qu’entre Bromont et Sutton, il y a un beau terrain de jeu fort accessible, note Mme Beaudoin. Pour la randonnée j’aime beaucoup, également, le lac Gale, à Bromont. C’est facile et accessible. Il y a plusieurs possibilités ! »

Toujours à Bromont et Sutton, il y a aussi le ski alpin. « Les deux montagnes offrent différents forfaits qui peuvent intéresser tous les types de skieurs. »

Sortir autrement

La Route des vins est bien connue, mais peu pensent la parcourir en hiver. Pourtant, c’est chose possible. « L’entreprise Kava Tours organise une excursion guidée de La Route des vins, souligne Mme Beaudoin. C’est une visite de trois vignobles. Tu apprends plein de choses sur la protection des vignes en hiver. Même si tout est en dormance, tu découvres aussi différents produits. »

Les centres de santé Eurospa et Balnéa sont des endroits où il est également possible de voir l’hiver autrement.

« Si on veut se faire gâter, on n’a pas besoin d’aller bien loin ! », lance-t-elle.

L’hiver, la culture ne prend pas de pause non plus. La programmation du Théâtre Lac-Brome se poursuit durant la saison froide. Même chose du côté du Théâtre des Tournesols, à Cowansville. Sans oublier le Centre culturel St-John de Bromont et la salle Alec et Gérard Pelletier de Sutton, sans oublier les nombreuses galeries d’art qui se trouvent autour.

« On a la plateforme carrementculture.ca qui détaille le calendrier culturel, explique Mme Beaudoin. Tu peux voir ce qui va bouger chaque mois dans Brome-Missisquoi. C’est une façon de se garder à l’affut de ce qui se passe au niveau culturel dans la région. »

Les marchés

Qui dit arrivée de l’hiver dit, bien sûr, Noël. Et qui dit Noël, dit marchés de Noël. Dans Brome-Missisquoi, il y en a pour tous les goûts.

Un passeport sera d’ailleurs distribué dans certains commerces. Ceux-ci permettent aux gens de participer à un concours. « Ceux qui visitent un marché peuvent faire estamper leur passeport et, à la fin, celui-ci leur donne une chance de gagner. Ça a été assez populaire l’an passé. On en avait imprimé 10 000 et ils sont tous partis. » Dans ce document, les dates et les adresses de tous les marchés de Noël sont inscrites. Le premier était le 24 novembre et le dernier se tiendra le week-end du 15 et 16 décembre.

« Dans les marchés de Noël, ce que je trouve amusant, c’est que l’emphase est mise sur l’animation », indique Mme Beaudoin.

Elle donne en exemple le marché de Sutton avec ses igloos, ses tentes, ses feux et ses guimauves. « Ils ont tous chacun leur intérêt, souligne-t-elle. Un marché qui se démarque bien est celui de Frelighsburg, dans l’église anglicane. Sa thématique principale est l’alimentation et l’art de la table. Tu y découvres vraiment plusieurs produits. Cette année, il va y avoir un ancien silo à grains dans lequel des gens vont préparer des mets chauds. »

Bromont a également sa niche avec son marché Roche, Papier, Ciseaux, qui se spécialise dans l’art contemporain. De l’animation extérieure s’ajoutera cette année grâce à Tourisme Bromont, annonce Mme Beaudoin. Il y aura notamment un concert de Bruno Pelletier, des activités au centre-ville comme des randonnées en carriole, mais aussi des ateliers créatifs. Le marché des Pas Pressés, à Dunham, revient encore avec un parcours dans le Relais des diligences. L’artisanat est au cœur de ce joli marché.