« Les jeunes d’aujourd’hui viennent chercher des milieux de vie dans lesquels ils vont non seulement travailler et vivre, mais où ils vont aussi être capables de profiter d’activités sociales, de se développer et de participer à la communauté», explique Francis Dorion, directeur du service de la gestion du territoire à la MRC Brome-Missisquoi.

FaisLeMove: la MRC s’emploie à séduire les jeunes

La dernière initiative en date : les bourses propulsion jeunesse. « On veut consulter les jeunes et s’assurer qu’ils sont mobilisés et que les projets présentés dynamisent les communautés », explique Mariève Lebrun, coordonnatrice de la stratégie d’attraction de nouvelles populations lancée en mars 2019.

Quatre bourses de 2000 $ sont en jeu. Elles seront offertes aux candidats âgés de 15 à 39 ans qui présenteront les projets les plus inspirants. « Les critères sont très larges afin de permettre aux jeunes de s’exprimer le plus librement possible, ce qui va nous permettre d’identifier certaines problématiques à différents [endroits] du territoire. »

Séduction

Depuis un an et demi, la MRC s’est lancée dans une vaste opération de séduction afin d’attirer 10 000 nouvelles personnes de 18-40 ans sur son territoire avant 2028.

Figure de proue de cette offensive de marketing territorial nouveau genre, le site web FaisLeMove regroupe à la fois la websérie du même nom, un portail d’emplois disponibles dans la région, le blogue TaVraieNature et une présentation des 21 municipalités.

« La websérie nous a permis de couvrir tous les segments qu’on voulait toucher, détaille Mme Lebrun, elle-même récemment installée dans la région. L’agroalimentaire, les jeunes travailleurs, les entrepreneurs... »

Mariève Lebrun, coordonnatrice de la stratégie d’attraction de nouvelles populations à la MRC Brome-Missisquoi

Le but était également de cibler toutes les étapes préliminaires à une migration. L’équipe voulait ainsi s’assurer que les gens connaissent ce que la région propose en matière de logements et d’emplois, entre autres. Les huit épisodes de la websérie, avec chacun leur thématique, répondent aux questions principales qu’une personne ou une famille se pose au moment de préparer un tel changement dans sa vie.

« La websérie nous permet de comprendre l’essence de Brome-Missisquoi, à travers le visuel et les échanges qu’on retrouve dans les vidéos », indique Mme Lebrun.

Les médias sociaux sont très importants dans cette opération de séduction, qui s’appuie sur une vaste campagne de communication.

Les différentes plateformes (Facebook, Instagram) servent à montrer l’attractivité des 21 municipalités et à relayer l’actualité des différentes entreprises de la région qui pourraient allumer les jeunes intéressés à s’y installer. « On veut refléter ce qui se passe de bien dans les communautés », précise la coordonnatrice de la stratégie d’attraction.

Milieux de vie

Les jeunes conditionnent leur migration vers une nouvelle région en fonction de facteurs qui ne se limitent pas qu’au travail. « Les jeunes d’aujourd’hui viennent chercher des milieux de vie dans lesquels ils vont non seulement travailler et vivre, mais où ils vont aussi être capables de profiter d’activités sociales, de se développer et de participer à la communauté », explique M. Dorion.

Si plusieurs intervenants de la websérie se retrouvent souvent avec une bière à la main, ce n’est pas par hasard. « Les gens sont de plus en plus attachés aux microbrasseries, cela suscite un intérêt [chez les jeunes] », explique Francis Dorion.

Francis Dorion, directeur du service de la gestion du territoire à la MRC Brome-Missisquoi

Les 18-40 ans qui ont été consultés auraient un intérêt très marqué pour les microbrasseries et autres « bistrots où l’on peut socialiser autour d’un verre ou de nourriture », ajoute Mariève Lebrun.

La communication est au cœur de la stratégie, on l’aura compris. Toutefois, pour attirer, encore faut-il être attirant et ouvert aux autres. Du travail est ainsi effectué parallèlement sur le terrain par la MRC, qui joue son rôle de locomotive dans ce dossier, directement auprès des municipalités.

« Plusieurs communautés ont des efforts à faire pour rendre leur milieu de vie un peu plus attrayant. Comment s’assurer qu’elles vont prendre un virage et créer un milieu de vie intéressant ? Ça, c’est notre rôle, à la MRC, d’accompagner les municipalités de façon personnalisée, en mettant un coffre à outils à leur disposition », note-t-il.

La stratégie d’attraction des nouvelles populations dans Brome-Missisquoi se fait en partenariat avec les organismes Place aux jeunes, Solidarité ethnique régionale de la Yamaska (SERY) et le Carrefour jeunesse emploi.

Pour plus d’information sur les bourses propulsion jeunesse : www.brome-missisquoi.ca/bourses