LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

Intersection de la route 235 et de l'autoroute 10 en direction est : vers une voie de virage à droite

La problématique de congestion routière aux abords des bretelles de l’autoroute 10 est en voie de s’atténuer. Le ministère des Transports du Québec s’affaire à aménager une voie de virage à droite pour les automobilistes qui souhaitent se rendre vers l’est.

L’approbation et l’annonce des travaux soulagent le maire d’Ange-Gardien, Yvan Pinsonneault, qui avec des représentants de la municipalité, avait alerté, en 2017, la direction régionale du ministère des Transports de la problématique. « On est heureux qu’ils aient porté une attention à notre demande », dit-il.

LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

Le périmètre urbain bouclé

Les travaux pour moderniser les infrastructures souterraines dans le périmètre urbain d’Ange- Gardien seront exécutés cet automne. La dernière phase du projet, qui s’amorcera en août, comprend la rue Canrobert et la portion de la rue Principale située entre la route 235 et la rue Bernard.

Lancés en 2015, les travaux pour remplacer les conduits d’aqueduc et d’égout et installer des conduits pour recueillir les eaux de pluie ont permis de couvrir toutes les anciennes rues du village. « On va avoir fait le tour. Ils (les conduits) vont être bons pour quelques décennies », a indiqué Brigitte Vachon, directrice générale de la municipalité. L’ensemble du projet a nécessité des investissements de
11,3 millions de dollars. La municipalité a bénéficié de subventions provenant de programmes gouvernementaux. Cette année, la Ville recevra une subvention de 1 850 000 $ du programme d’infrastructures municipales d’eau (PRIMEAU).

LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

Plusieurs routes seront améliorées cet été

Il fera bon rouler à Ange-Gardien d’ici quelques mois. Du moins dans trois artères de la localité qui seront remises en état. Tout ceci sans trop piger dans les réserves de la municipalité, car l’ensemble des projets, dont le budget global avoisine 3 millions $, sera subventionné par Québec à hauteur de près de 2,3 millions $.

L’attente de la réponse de Québec concernant la subvention pour la réfection du rang Séraphine a été longue. Mais la municipalité pourra finalement aller de l’avant avec les travaux dans cette route achalandée. «On s’attendait d’avoir une réponse rapide du gouvernement provincial en 2018 pour l’aide financière. On a dû patienter un an de plus. Au final, ça aura valu la peine», a indiqué la directrice générale de la municipalité, Brigitte Vachon.

LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

Une belle flexibilité pour bouger plus

Inciter les citoyens à bouger plus, tout en leur offrant une programmation flexible. Voilà ce que propose la municipalité d’Ange-Gardien aux adultes qui veulent faire de l’activité physique sans tout bousculer dans leur horaire.

Le concept, baptisé la Table d’hôte d’activités, a été offert une première fois au printemps. Il est destiné aux adultes qui veulent faire de l’activité physique en s’inscrivant à l’un des cours de groupe proposés par la municipalité. « Ça faisait longtemps qu’on cherchait une façon de rendre les cours plus accessibles et que ce soit plus facile dans la gestion de la vie de famille d’avoir une activité physique », explique Jennie Rainville, coordonnatrice aux loisirs à la municipalité d’Ange-Gardien.

LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

Le parc Coulicou fera peau neuve

C’est à la fin du mois d’août que la municipalité d’Ange-Gardien refera une beauté au parc Coulicou. L’endroit, principalement dédié aux tout-petits, deviendra un lieu de rassemblement intergénérationnel incontournable pour les familles qui y habitent.

«Ce sera une vraie cure de jeunesse. On ne fait pas que le réaménager, on le met plus beau!» s’exclame la directrice générale, Brigitte Vachon.

LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

Un appel qui change une vie

À 42 ans, David Labossière ne mène pas une vie ordinaire. S’il rêvait d’avoir une femme, des enfants, la maison et tout le tralala, il a plutôt répondu à l’appel de Dieu alors qu’il se trouvait au Mexique à chercher où aller dans la vie. Ce jour-là, il a fait une croix sur son rêve de fonder une famille.

David Labossière travaillait dans le transport adapté, mais souhaitait trouver un boulot plus payant. Il s’est donc retrouvé devant de nombreuses possibilités. « Ça m’a un peu angoissé, raconte-t-il. Je ne voulais pas me tromper. J’ai donc pris une année sabbatique et je suis entré dans un projet offert par le diocèse. C’était un lieu et un temps de croissance. J’ai passé l’année là-bas et des gens m’ont proposé de devenir prêtre ! » Ce qu’il a d’abord refusé, rêvant de se marier, d’avoir des enfants et un bon job. « C’était assez clair dans ma tête, poursuit-il. À la fin de l’année, j’étais un peu tanné de tout ça, alors je suis parti au Mexique sur un coup de tête. »

LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

Un camp de jour pas piqué des vers...

Les enfants qui fréquenteront le camp de jour d’Ange-Gardien pourront s’initier à la culture maraîchère cet été, que ce soit en visitant des producteurs de fruits et légumes locaux ou en savourant les offrandes de la terre.

La municipalité bénéficiera d’une aide financière de 2000 $ dans le cadre du programme Cultiver l’avenir : des activités pour rapprocher les jeunes du monde bioalimentaire, une collaboration entre Québec en forme et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

L’offre commerciale s’agrandit

Déjà extrêmement garni, le secteur commercial d’Ange- Gardien s’enrichira bientôt de deux nouveaux restaurants.

Les bannières St-Hubert et Harvey’s s’installeront d’ici la fin de l’année à proximité de la bretelle est de l’autoroute 10, sur la route 235, indique l’entreprise montréalaise de développement commercial Immobilier KDM. Elles y partageront un édifice de 3600 pieds carrés, une terrasse ainsi qu’un service à l’auto. « Comme c’est un secteur où il y a beaucoup d’achalandage, la formule restaurant fonctionne très bien », indique Nina Dobbin, assistante administrative chez Immobilier KDM.

LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

Plus de sécurité réclamée sur la route 235

Artère au cœur de la municipalité, la route 235 est empruntée chaque jour par des centaines, voire des milliers de véhicules: automobiles, poids lourds et machinerie agricole. Pour s’assurer que la circulation s’y déroule de façon sécuritaire et fluide, la municipalité s’est adressée au ministère des Transports du Québec (MTQ) afin que celui-ci applique des correctifs jugés nécessaires.

Comme la route numérotée est de juridiction provinciale, Ange-Gardien ne peut pas elle-même mettre en place les solutions qu’elle estime les plus convenables pour adresser certaines problématiques constatées.

LA VOIX DE ANGE-GARDIEN

Trente ans de découvertes à la bibliothèque Ruth Benoit

Ce printemps, la bibliothèque Ruth Benoit a célébré son 30e anniversaire. Au cours de ces trois décennies d’existence, l’endroit a su demeurer à la page en s’adaptant aux besoins de sa clientèle et à l’avancement de la technologie.

La première bibliothèque publique d’Ange-Gardien date du milieu des années 1950. Or, quand l’école Jean-XXIII a été construite, en 1964, tous les livres y ont été transférés.