Un jardin intelligent sera construit sur le terrain de la Maison des jeunes L’Exit de Waterloo.
Un jardin intelligent sera construit sur le terrain de la Maison des jeunes L’Exit de Waterloo.

Un jardin intelligent à la rescousse du lac Waterloo

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Un nouveau jardin intelligent sera construit à la Maison des jeunes L’Exit de Waterloo, permettant notamment de sensibiliser les jeunes à la santé du lac Waterloo.

« Le conseil d’administration a donné son aval au projet, c’est dans nos priorités annuelles, indique Félix Lefrançois, animateur social à la MDJ L’Exit. On attend l’excavatrice cet automne, mais avec ce qui se passe, les travaux pourraient être repoussés au printemps prochain. »

« La maison des jeunes est très axée sur l’agriculture et l’environnement. On a construit une serre solaire passive ce printemps et on a eu des jardins communautaires cet été », indique l’animateur social Félix Lefrançois.

Les jardins intelligents sont des aménagements paysagers qui font office de filtre ou de zone tampon. L’Exit veut ainsi construire un jardin intelligent, appelé aussi jardin de pluie, afin de gérer l’eau de ruissellement et la purifier avant que celle-ci n’atteigne le lac Waterloo.

« Ça va aider à baisser l’apport en phosphore dans le lac et ralentir son vieillissement, explique M. Lefrançois. Cinquante pour cent de l’apport de phosphore dans le lac viendrait de l’eau résidentielle. »

Grâce à des plates-bandes de plantes vivaces et indigènes, l’eau de ruissellement est filtrée et débarrassée en partie du phosphore, de l’azote et autres polluants qui se déversent dans le lac, notamment responsables de la prolifération des algues bleues.

Subvention de la Ville

La Ville de Waterloo appuie le projet de la maison des jeunes, en leur octroyant une subvention, qui couvre 50 % de leurs frais d’aménagement, jusqu’à concurrence de 750 $. Une telle subvention est également disponible pour tout résident de Waterloo désirant créer un jardin intelligent à sa résidence.

L’idée d’un jardin intelligent à L’Exit a pris son origine des Amis du bassin versant du lac Waterloo (ABVLW), qui les ont approchés, laisse entendre l’animateur social.

« La maison des jeunes est très axée sur l’agriculture et l’environnement. On a construit une serre solaire passive ce printemps et on a eu des jardins communautaires cet été. On veut sensibiliser les jeunes à tout ça. »

Lorsque le projet de jardin intelligent verra le jour, il permettra aux jeunes de s’initier à cette technique écologique en plus d’en apprendre davantage sur différents types de plantes. « Je suis certain que les jeunes vont s’épanouir là-dedans. Les jeunes aujourd’hui sont très sensibles aux enjeux environnementaux. Ce sera un beau projet dans lequel ils pourront s’impliquer et s’engager. »

La mission de la Maison des jeunes L’Exit, rapporte M. Lefrançois, est de rendre les jeunes « actifs, critiques et responsables. On veut les amener à s’épanouir et à évoluer dans leurs projets et leurs passions ».