Un 5 à 7 d’équipe a été organisé dans la cour extérieure de l’entreprise en remplacement des festivités prévues. Deux camions-cantines et un groupe de musique se sont déplacés pour l’occasion et le tout s’est déroulé dans le respect des mesures sanitaires imposées par la Santé publique.
Un 5 à 7 d’équipe a été organisé dans la cour extérieure de l’entreprise en remplacement des festivités prévues. Deux camions-cantines et un groupe de musique se sont déplacés pour l’occasion et le tout s’est déroulé dans le respect des mesures sanitaires imposées par la Santé publique.

Emballage Cartier adapte ses pratiques pour suivre la vague

Annabelle Richard
Annabelle Richard
La Voix de l'Est
N’eût été la pandémie de la COVID-19, l’entreprise Emballage Cartier célébrerait ses 40 ans cette année. Ce n’est que partie remise, selon Rhita Amane, directrice marketing de l’entreprise.

« On vit notre quarantaine jusqu’au printemps », a déclaré Mme Amane, espérant que la situation actuelle se résorbe et leur permette de souligner cet événement en grand. Selon elle, la compagnie spécialisée dans l’emballage est très créative : « On trouvera tout de même une façon de festoyer d’une manière ou d’une autre, en fonction de ce qui arrivera dans les prochaines semaines », affirme-t-elle.

Un 5 à 7 d’équipe a tout de même déjà été organisé dans la cour extérieure de l’entreprise, en juin dernier. Les employés ont eu alors droit au dévoilement du nouveau logo de l’entreprise, créé spécialement pour l’occasion. Deux camions-cantines et un groupe de musique s’étaient déplacés pour l’occasion et le tout s’était déroulé dans le respect des mesures sanitaires imposées par la Santé publique.

Un défi

La pandémie, qui oblige plusieurs de ses employés à télétravailler — 50 % d’entre eux —, a accéléré l’instauration de nouvelles façons de faire chez Emballage Cartier. Dès le printemps dernier, de meilleurs outils de communication ont été mis en place. Des rencontres hebdomadaires entre chaque membre de la direction ont aussi été ajoutées à l’horaire et un virage numérique a été pris à l’interne, notamment avec la création d’une plate-forme transactionnelle.

« Ça a été un grand défi », confie Rhita Amane, fière du travail que son équipe a accompli. Maintenir le même taux de satisfaction de sa clientèle est au cœur des préoccupations de la compagnie. Cette dernière a dû maintenir le cap sur ses priorités, soit d’offrir des emballages adaptés aux différents besoins de ses clients et offrir des solutions concrètes pour satisfaire de nouveaux clients.

Avec la crise sanitaire, de nombreux propriétaires ayant dû fermer boutique se sont concentrés exclusivement sur la vente en ligne, et ceux-ci n’avaient jamais eu à offrir des options d’emballage. Ces entrepreneurs se sont donc tournés vers Emballage Cartier qui leur a notamment apporté de l’aide en automatisation et en plans de travail ergonomiques.

« Nous devons continuellement nous adapter, mais c’est certain que la situation n’est pas aussi prenante qu’à la première vague [de COVID-19] »

Engagement sociocommunautaire

Pour Emballage Cartier, il est important de s’impliquer auprès de la communauté de Saint-Césaire et d’ailleurs. Effectivement, il n’est pas rare de voir leurs employés prêter main-forte au Centre d’action bénévole. Cette année, l’équipe ne s’est pas investie autant qu’elle l’aurait souhaité auprès de la communauté. Quoique ralentie, la pandémie ne l’a pas freinée totalement. Les employés se sont tout de même mobilisés pour l’organisation du Marathon Cartier, une course en équipes permettant de soutenir financièrement différents organismes. La Maison des jeunes, la Maison des famille de Granby et région, la Société canadienne du cancer, Le Phare, la Société alzheimer Haut-Richelieu, la SPCA Montérégie, en sont quelques exemples.