Lieu de rassemblement par excellence à Saint-Césaire, le parc de la Halte routière, en bordure de la route 112, est dans la mire de la Ville. La possibilité de le doter d’une scène permanente est dans le collimateur du conseil municipal.
Lieu de rassemblement par excellence à Saint-Césaire, le parc de la Halte routière, en bordure de la route 112, est dans la mire de la Ville. La possibilité de le doter d’une scène permanente est dans le collimateur du conseil municipal.

Cure de jeunesse pour des parcs municipaux

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Soucieuse que ses citoyens s’approprient ou redécouvrent ses parcs et espaces verts, Saint-Césaire compte offrir à plusieurs d’entre eux une petite cure de jouvence.

Saint-Césaire compte 14 parcs et espaces verts sur son territoire. Ce printemps, le conseil municipal a mandaté la firme montréalaise BC2 Conseils pour recenser les différents équipements composant ces différents sites, mais aussi pour préparer un plan d’intervention qui prévoira le remplacement de ceux désuets et la mise à niveau des installations déjà en place.

Ce plan servira d’outil de planification au conseil municipal, qui établira au cours du mois de novembre la liste de ses priorités et allouera des sommes aux projets qu’il privilégiera. Ceux-ci se retrouveront dans le budget annuel et le plan triennal d’immobilisations qui seront présentés à la population lors d’une séance extraordinaire en décembre.

D’ores et déjà, certains sites ont été ciblés pour faire l’objet d’une cure de jeunesse et « d’investissements majeurs », avance toutefois la directrice générale Isabelle François.

Parc Neveu

Les travaux de rajeunissement et de réaménagement des différents parcs s’inscrivent dans l’optique de réfléchir à leur vocation en lien avec les changements démographiques que connaît Saint-Césaire depuis nombre d’années.

Entre 2006 et 2016, la population césairoise a cru comme ailleurs, mais cette augmentation s’est nettement démarquée chez les tout-petits (0-4 ans) et chez les aînés (65 ans et plus), ont démontré les statistiques issues des recensements. Ces deux groupes de citoyens ont en effet connu une croissance respective de 49 % et de 39 % en une décennie.

En connaissance de cause, le conseil municipal souhaite rafraîchir les infrastructures et le mobilier urbains de certains parcs pour mieux répondre aux besoins de ces clientèles.

À ce sujet, Saint-Césaire a entamé au cours des derniers mois une démarche pour obtenir la certification Municipalité Amie des Aînés (MADA) de même que l’élaboration d’une politique familiale.

Le parc de la rue Neveu devrait avoir droit à quelques améliorations. En août 2019, BC2 avait élaboré un plan concept du réaménagement du parc, dont la vocation restait à être définie plus clairement.

Dans le cadre de ces initiatives, la population sera sondée. Un autre sondage, cette fois portant sur la satisfaction citoyenne de l’usage des lieux publics, des parcs et des espaces verts du territoire, a été tenu en ligne et par téléphone en juin. « Le conseil souhaite arrimer les enjeux qui y seront relevés avec des investissements futurs », précise Mme François.

Le parc de la rue Neveu est du nombre. En août 2019, BC2 avait élaboré un plan conceptualisant le réaménagement du parc, dont la vocation restait à être définie plus clairement.

« Le projet est encore embryonnaire, mais on souhaiterait le réaménager et le rendre plus accessible et convivial, explique la directrice générale. Par exemple, le conseil évalue la possibilité d’aménager des sentiers qui seront mieux adaptés à nos citoyens plus âgés ou à mobilité réduite. »

L’aménagement de jeux d’eau, déjà prévu au plan triennal d’immobilisations 2020-2023 de Saint-Césaire, est encore dans les cartons. Bien que son emplacement futur ne soit pas encore coulé dans le béton, un espace non loin du complexe sportif de la municipalité serait le plus propice à accueillir cette installation.

Rassembler et se souvenir

Lieu de rassemblement par excellence à Saint-Césaire, le parc de la Halte routière, en bordure de la route 112, ne devrait pas non plus être écarté. « C’est là où sont tenues toutes les festivités, rappelle Mme François. On a acquis par le passé une scène mobile pour la tenue de spectacles estivaux, mais serait-il judicieux d’y installer une scène permanente ? »

Des opinions exprimées par des citoyens, dans le cadre du diagnostic précédemment réalisé par BC2, abondent en ce sens.

Un troisième site est dans la mire du conseil municipal : le stationnement situé tout juste en face de l’hôtel de ville. Autrefois, cet endroit était appelé la Place du Marché puisque c’était là qu’on retrouvait le marché public de la municipalité.

Celui-ci a aussi abrité, pendant près d’une quarantaine d’années, la salle des délibérations qui a servi aux conseils municipaux et de tribunal civil.

Un troisième site est dans la mire du conseil municipal : le stationnement situé tout juste en face de l’hôtel de ville. Autrefois, cet endroit était appelé la Place du Marché puisque c’était là qu’on retrouvait le marché public de la municipalité.

À moins de deux ans du bicentenaire de Saint-Césaire, l’administration municipale souhaite embellir ce lieu porteur de l’histoire de la ville. « Le conseil se penche sur la possibilité de faire revivre certains éléments ou de procéder à un aménagement en clin d’œil à ce pan de notre histoire. Est-ce que ce serait une fontaine, un aménagement mobilier ou une autre structure ? Différents scénarios sont à l’étude », confie Mme François.