Après des années de dur labeur, Maxime Vandal et Richard Ouellette ont redonné vie à la ferme Humminghill.
Après des années de dur labeur, Maxime Vandal et Richard Ouellette ont redonné vie à la ferme Humminghill.

Quand l'amour pour sa terre tourne... aux vinaigres

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
L’un est architecte, l’autre designer. Rien ne laissait présager le coup de foudre des Montréalais Maxime Vandal et Richard Ouellette pour l’agriculture. Et pourtant, en quelques années, le duo a su redonner avec brio sa vocation première à la terre de la ferme Humminghill à Bolton-Ouest. De la communion des deux complices avec la nature sont nés plusieurs produits inusités, allant de bouquets floraux colorés aux vinaigres aromatiques.