4Moustiques: la fibre écolo de Maude Simard

Dès sa première grossesse, Maude Simard avait la conviction qu’elle aurait un jour quatre enfants. Elle tenait aussi à les élever à la maison, sans savoir quel serait le projet qui lui permettrait de gagner sa vie. Et puis, l’idée s’est imposée d’elle-même, joignant du coup l’utile à l’agréable.

« Je savais que je travaillerais de la maison un jour, mais je ne savais pas quel serait mon projet », explique-t-elle dans un échange de courriels.
« Mais je suis une fille manuelle qui a besoin de créer. C’est vital pour ma santé mentale, alors je n’ai jamais arrêté de coudre, de dessiner. J’ai toujours eu mille et un projets », affirme la Césairoise, qui a un diplôme collégial en arts plastiques et un baccalauréat en design intérieur.
Quand tous ses enfants ont fini par prendre le chemin de l’école, Mme Simard s’est retrouvée seule à la maison à chercher comment occuper ses journées. « À l’aube de saluer ma cadette devant la grande école, j’ai fait le choix de me fabriquer un cinquième bébé, en mettant mon sens de la créativité et mes mains à l’œuvre ! », écrit-elle.
C’est donc en concevant un panier cadeau de lingettes — qu’elle a toujours cousues elle-même pour sa marmaille — pour sa sœur, qui attendait son premier enfant que l’idée d’en faire son gagne-pain a germé. « J’ai acheté tellement de tissus que j’ai décidé d’ouvrir une boutique Etsy avec les surplus, sur un coup de tête! J’y ai pensé le matin et le soir, ma boutique était prête ! » lance-t-elle.
4MoustiqueS — le surnom que la jeune mère de famille donne à ses rejetons — était née.
Boule de neige
Au début, seuls des ensembles de lingettes pour enfants étaient disponibles dans la boutique en ligne de Mme Simard. « C’était plutôt tranquille, et puis une boutique m’a approchée pour vendre mes produits, puis une autre... Ça a fait boule de neige », raconte la femme d’affaires. Aujourd’hui, ses produits sont distribués dans une douzaine de points de vente en Montérégie, sur l’île de Montréal, en Estrie et à Québec, entre autres. D’autres boutiques pourraient s’ajouter sous peu.
Au fil du temps, la famille de produits lavables de 4MoustiqueS a accueilli de nouveaux membres, dont les papiers essuie-tout, les tampons démaquillants et les baluchons. Mais c’est clairement le papier hygiénique réutilisable qui a fait connaître la petite entreprise de Saint-Césaire. « C’est une demande que j’ai eue, qui me semblait étrange au début, parce que je n’en avais jamais entendu parler », raconte la créatrice, qui a commencé par un rouleau. Elle-même fut tellement convaincue qu’elle a adopté le produit à la maison depuis plus d’un an.
Combattre les préjugés
Bien que la demande pour les produits en coton lavables à la machine croît, encore beaucoup de préjugés demeurent quant à leur utilisation, nuance Maude Simard.
« Les gens portent beaucoup de jugements négatifs, alors que l’utilisation de produits lavables (...) demeure une question de choix. C’est une décision personnelle que les autres ne devraient pas juger », explique-t-elle.
D’ailleurs, l’utilisation de ses produits contribue à réduire les déchets, à sauver du papier, et à épargner, soutient la mamentrepreneure.
La visibilité offerte par le Festival Zéro Déchet de Montréal à la mi-octobre et durant lequel des produits 4MoustiqueS ont été vendus, a contribué à l’explosion des commandes, si bien que Mme Simard suffit à la demande, mais a du mal à se constituer un inventaire. « Les commandes s’accumulent à vitesse grand V ! Avec quatre enfants et juste deux mains, mon temps est bien rempli ! » s’exclame-t-elle.

Quelques produits proposés par la petite entreprise de Saint-Césaire.
Quelques produits proposés par la petite entreprise de Saint-Césaire.
Quelques produits proposés par la petite entreprise de Saint-Césaire.