Au Salon international de l’auto de Montéal, la division de voitures luxueuses de Hyundai, Genesis, a présenté en première canadienne un prototype de voiture légère électrique, la Mint.
Au Salon international de l’auto de Montéal, la division de voitures luxueuses de Hyundai, Genesis, a présenté en première canadienne un prototype de voiture légère électrique, la Mint.

Véhicules électriques: une demande à satisfaire

MONTRÉAL — C’est indéniable, les véhicules électriques ont la cote. Et ce n’est pas terminé.

Jeudi, CAA-Québec publiait un communiqué rappelant que l’immatriculation des véhicules électriques au Québec avait fait un bond de 71 % en un an. Entre le 31 octobre 2018 et la même date en 2019, le nombre de véhicules électriques immatriculés est passé de 36 700 à 62 900, selon les chiffres avancés par CAA-Québec.

Au Salon international de l’auto de Montréal, deux constructeurs ont présenté chacun un concept de véhicule électrique aux journalistes présents à la journée réservée aux médias, jeudi.

D’abord, Hyundai a présenté en première nord-américaine son Concept 45, définissant «l’approche de design de l’avenir de la marque pour ses véhicules électriques».

Le constructeur sud-coréen assure que le Concept 45 pourrait voir le jour dans un avenir proche, «d’ici deux ans», selon Steve Flamand, directeur de produit chez Hyundai Canada. 

«Avec ce modèle conçu entièrement pour être un véhicule électrique, nous amorçons une transition une transition tranquille du moteur à combustion vers l’électricité», ajoute-t-il, en spécifiant que Hyundai est le seul constructeur à offrir toutes les formes d’électrification — hybride, hybride rechargeable, électrique ou à pile à combustible (hydrogène).

La division de voitures luxueuses de Hyundai, Genesis, a elle aussi présenté en première canadienne un prototype de voiture légère électrique, la Mint. Celle-ci bouscule ce qu’on est habitués de voir est censé «redéfinir les formes de la voiture urbaine, taillée sur mesure pour les besoins d’un style de vie moderne», en plus d’être «à la fois très manœuvrable et excitante à conduire».

Bien sûr, à part qu’une possible autonomie de 300 kilomètres avec une recharge, peu de détails techniques ont émané de cette présentation.

Hyundai a présenté en première nord-américaine jeudi à Montréal son Concept 45, définissant «l’approche de design de l’avenir de la marque pour ses véhicules électriques».

Stratégies diverses

Au-delà des concepts présentés dans les salons, qui sont souvent des études de design ou des vœux pieux, qu’en est-il de l’avenir électrique chez certains constructeurs?

Au récent salon CES de Las Vegas, le constructeur FCA annonçait que trois de ses modèles de la marque Jeep auraient une version hybride rechargeable.

À Montréal, il a été possible de parler avec quelques dirigeants de constructeurs quant à savoir leur stratégie d’électrification. Évidemment, tous ne veulent pas trop s’avancer pour dire quels modèles de leur gamme seront électrifiés, mais on a obtenu quelques grandes lignes.

Chez Ford, «on croit à l’électrification des modèles, à tout le moins dans l’hybridation», selon le président de Ford Canada, Dean Stoneley. Le constructeur américain présentait pour la première fois son VUS électrique Mustang Mach-E dans un salon canadien ainsi qu’une version hybride rechargeable de l’Escape.

«Nous avons investi 11 milliards $US [14 milliards $] dans la recheche pour électrifier nos véhicules», dit-il. «Dans nos prochains modèles, il y aura une version hybride du camion F-150», ajoute-t-il, sans dire si une version tout électrique du célèbre camion, malgré la démonstration filmée sur vidéo en 2019.

«Par contre, si nous construisons un F-150 tout électrique, il sera construit pour être robuste», termine M. Stoneley.

L’autre constructeur sud-coréen, Kia, a dévoilé récemment une stratégie plus détaillée au cours des derniers mois. Celui qui offre déjà deux modèles 100 % électriques et deux hybrides rechargeables compte lancer un modèle conçu pour être entièrement électrique d’ici 2021 et vise augmenter son offre à 11 véhicules électrifiés d’ici 2025.

«La demande pour les véhicules électriques est forte partout dans le monde. Nous faisons nos demandes à la maison-mère chaque mois pour ajuster notre offre ici», affirme Michael Kopke, directeur du marketing de Kia Canada.

Juyu Jeon, président et chef de la direction de Ventes de véhicules Mitsubishi du Canada, a révélé que la moitié des 4341 Outlander PHEV (hybrides rechargeables) vendus en 2019 au Canada ont été livrés au Québec. «À part la nouvelle Mirage [dévoilée au Salon de Montréal], tous les autres modèles exposés ici subiront une mise à jour dans les 18 prochains mois», lance-t-il, sans toutefois dire si l’Outlander PHEV aura plus d’autonomie.

Jusqu’au 26 janvier

Le Salon international de l’auto de Montréal, qui a ouvert ses portes vendredi, présente plus de 500 véhicules sur 360 000 pieds carrés d’espace d’exposition jusqu’au dimanche 26 janvier. Quelque 200 000 visiteurs franchissent chaque année les tourniquets du Palais des congrès de Montréal chaque année pour y découvrir les nouveautés de l’auto.