RVE propose maintenant la possibilité de pouvoir installer uniquement le boîtier pouvant accueillir le circuit électronique du système DCC Condo en prévision de l’installation définitive. ­

Prendre de l’avance dans l'installation d'une borne de recharge en condo

CHRONIQUE / L’installation d’une borne de recharge en condo reste toujours un casse-tête pour les éventuels électromobilistes. Il existe au moins une solution qui nécessite moins de démarches fastidieuses auprès du syndicat de copropriétaires.

Comme nous l’avions déjà écrit dans ces pages, il y a un an, RVE — Recharge véhicule électrique propose le système DCC-9 Condo, qui peut être installé entre le compteur d’Hydro-Québec et le panneau électrique, généralement situé dans l’unité de condo à l’étage.

Cependant, cette solution reste un peu plus coûteuse qu’une simple installation d’une borne dans une maison unifamiliale. Elle représente au bas mot une dépense supplémentaire se situant entre 1200 $ et 1500 $ de plus.

«C’est certain que de vendre aux promoteurs de projets de condos d’installer tout de suite un système DCC-9 Condo complet dans chaque unité de condo ou quelques-unes et de hausser le coût d’achat d’un 2000 $ supplémentaire, ça risque d’être difficile à faire passer, surtout que le marché du condo est très compétitif, notamment à Montréal», explique Léo Viger-Bernard, spécialiste en solutions de recharge chez RVE, rencontré au Salon du véhicule électrique de Montréal, récemment.

«Pour cette raison, nous proposons maintenant d’installer le boîtier de répartition spécialement conçu pour préparer un immeuble à l’arrivée des véhicules électriques dans un contexte multirésidentiel. Celui-ci coûte entre 300 $ et 400 $. C’est plus facile pour le promoteur d’absorber le coût supplémentaire et quand le copropriétaire est prêt à acheter son véhicule électrique, il n’a juste qu’à faire installer le circuit qui entre dans cette boîte de 12 pouces sur 12», ajoute-t-il. «Tout ce qui se trouve dans ce circuit nécessiterait un pan de mur de fils et de boîtiers si ce n’était pas électronique.»

De plus, M. Viger-Bernard avance que les condos ayant déjà une borne de recharge ou qui seront préparés pour en accueillir une auront plus de valeur sur le marché. Et probablement plus recherchés.

Longues démarches

En vertu de l’article 1097 du Code civil du Québec, tous les travaux de transformation, d’agrandissement ou d’amélioration des parties communes, ainsi que la répartition du coût de ces travaux, doivent être soumis à un vote et approuvés «à la majorité des copropriétaires, représentant les trois quarts des voix de tous les copropriétaires». C’est ce qu’on appelle la «double majorité».

Depuis 2015, RVE distribue le dispositif DCC-9 Condo, fabriqué Thermolec, mais n’en fait pas l’installation. Celle-ci sera faite par un entrepreneur en électricité. RVE en a fait installer dans une centaine d’immeubles à condos de la région métropolitaine depuis plus de trois ans.

De plus, RVE propose un guide de solutions de recharge pour véhicules électriques, qui est basé sur les scénarios de compteurs accessibles et inaccessibles. Il permet d’identifier la solution de recharge appropriée au complexe de condos du client. Il présente aussi un modèle de politique de recharge qui sert de point de départ pour l’immeuble.

Enfin, ce guide propose un modèle de questionnaire qui permet de sonder l’intérêt des copropriétaires du complexe pour avoir une borne de recharge.

Au Salon du véhicule électrique

RVE sera présent notamment au premier Salon du véhicule électrique de Québec (SVEQ), qui se tiendra au Centre de foires d’ExpoCité, du vendredi 24 au dimanche 26 mai prochains.

Sur le Web : rve.ca; sveq.ca