Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Si vous conduisez trop vite, le soleil plus présent pourrait soudainement vous aveugler, ou alors vous pourriez perdre la maîtrise de votre motoneige sur un sentier devenu clairsemé.
Si vous conduisez trop vite, le soleil plus présent pourrait soudainement vous aveugler, ou alors vous pourriez perdre la maîtrise de votre motoneige sur un sentier devenu clairsemé.

Moto, quad et compagnie: motoneige au printemps

CAA-Québec
CAA-Québec
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Q  Quels sont les principaux dangers liés à la motoneige au printemps?

R  Le plus grand danger est sans contredit la vitesse. Si vous conduisez trop vite, le soleil plus présent pourrait soudainement vous aveugler, ou alors vous pourriez perdre la maîtrise de votre motoneige sur un sentier devenu clairsemé. 

Restez à l’affût des avis de fermeture des sentiers ainsi que de leurs conditions changeantes. De plus, éloignez-vous le plus possible des plans d’eau et demeurez dans les sentiers balisés. Gardez en tête que la glace n’est jamais sécuritaire à 100 % (encore moins au printemps), puisque son épaisseur est rarement uniforme.

Besoin d’un conseil en lien avec votre VTT ou votre quad? Le scooter de votre fils? Une motoneige ou un cyclomoteur convoité? Contactez les services-conseils automobiles, un service exclusif aux membres CAA-Québec.