Le système de refroidissement d’un véhicule joue un rôle primordial pour tempérer un moteur à essence ou les batteries d’un modèle électrique.

Liquide de refroidissement, mise au point avant l’hiver et pneus d’hiver sur autos louées: les conseils de la semaine

Q Pourquoi faut-il faire vérifier le niveau du liquide de refroidissement avant les grands froids?

R  Le système de refroidissement d’un véhicule joue un rôle primordial pour tempérer un moteur à essence ou les batteries d’un modèle électrique. L’élément le plus important de ce système est son liquide. Quand il est trop dilué, l’antigel peut geler à de basses températures ou atteindre son point d’ébullition trop rapidement, ce qui occasionnera une surchauffe. En trop forte concentration, l’antigel empêche l’échange de chaleur requis pour le bon fonctionnement du système de refroidissement. Voilà pourquoi un mécanicien de confiance devrait examiner la quantité, la qualité et la densité du liquide avant l’arrivée de l’hiver.

Q  En 2019, est-il encore pertinent de demander une mise au point avant l’hiver?

R  De moins en moins, car l’entretien des véhicules modernes a beaucoup évolué. Le remplacement de plusieurs filtres et des bougies ainsi que d’autres réglages étaient auparavant nécessaires, entre autres avant l’hiver, afin d’assurer le bon fonctionnement du moteur en fonction des températures saisonnières. Aujourd’hui, l’intervalle entre les vidanges d’huile peut dépasser 20 000 km, les bougies durent généralement plus de 100 000 km et l’antigel se conserve jusqu’à cinq ans. Puisque les véhicules électriques ne comportent pas tous les mêmes pièces et fluides que les véhicules à combustion, il n’est évidemment pas nécessaire de les faire mettre au point avant l’hiver. CAA-Québec recommande quand même de suivre les directives du constructeur en matière d’entretien, que le véhicule soit à essence ou électrique!

Q  J’ai l’intention de louer une voiture pour quelques jours cet automne et cet hiver. L’entreprise de location doit-elle me fournir un véhicule muni de pneus d’hiver?

R  Oui! En effet, selon le Code de la sécurité routière, tous les véhicules de promenade immatriculés au Québec doivent être munis de vrais pneus d’hiver. Cette obligation s’applique aussi aux véhicules offerts en location à court terme. Avant le 1er décembre, si vous devez circuler avec un véhicule de location en terrain montagneux (où les risques de chute de neige sont probables), n’hésitez pas à demander à la compagnie de location si le véhicule est déjà chaussé de pneus d’hiver. Il en va de votre sécurité!

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.