Pour ramasser des champignons ou tout simplement sortir ses vélos de la ville, l’Outback de Subaru sait faire. Mais pour repousser les frontières ou pour respirer l’air des sous-bois, le constructeur propose le Wilderness.
Pour ramasser des champignons ou tout simplement sortir ses vélos de la ville, l’Outback de Subaru sait faire. Mais pour repousser les frontières ou pour respirer l’air des sous-bois, le constructeur propose le Wilderness.

Subaru Outback Wilderness 2022: tendance émergente

Éric LeFrançois
Éric LeFrançois
La Presse
Article réservé aux abonnés
KINGSTON, Ontario — En apparence, tout cela n’a rien de très raisonnable. Qui donc peut être attiré par un véhicule qui ne se satisfait pas des quelque 325 000 kilomètres de routes du Québec? Le Wilderness de Subaru est de ceux-là!