Le Lincoln Nautilus succède au MKX.

Essai-éclair: Lincoln Nautilus 2019

Digne successeur du MKX (la marque Lincoln tend à abandonner les noms de modèles formés de lettres pour des noms plus poétiques), le Nautilus livre la marchandise sans broncher.

«Seulement» avec un moteur quatre-cylindres turbocompressé de 2,0 litres, les performances de ce Nautilus sont plus que satisfaisantes. On aurait aimé pouvoir comparer avec le V6 de 2,7 litres qui offre 85 chevaux de puissance et 100 livres-pieds de couple supplémentaires.

Quant à la consommation, ce pourrait être perfectible étant donné que ce VUS préfère le carburant super. Mais l’essence ordinaire est quand même acceptée, ce qui pourrait atténuer les performances quelque peu.

À l’intérieur, on sent une belle exécution de la finition, malgré certains plastiques dont il aurait été préférable qu’ils soient remplacés par des matériaux plus nobles. Comme pour les boutons de sélecteur de rapports, qui sont déroutants lors des premiers jours.

+

DONNÉES TECHNIQUES

Prix : de 49 450 $ à 57 450 $

Prix du modèle essayé : 54 550 $ (Ultra 2,0 litres)

Moteur : L4 2,0 litres turbo (V6 2,7 litres turbo aussi offert)

Puissance : 250 ch (186 kW) à 5500 tr/min

Couple : 280 lb-pi (379 N.m) à 3000 tr/min

Transmission : automatique à huit rapports

Consommation réalisée : 13,5 l/100 km