Ce qui porte ombrage au nouveau VUS de Honda, le Passport, c’est que le Pilot est offert quelques centaines de dollars moins cher.

Essai-éclair: Honda Passport 2019

Certains diront : «Pourquoi le Passport alors qu’il y a le Pilot?» Réponse : «Pourquoi pas?»

Pourquoi s’encombrer d’un VUS à sept places (dont les deux dernières sont conçues pour de petites personnes) alors qu’on peut avoir un vrai cinq places? Cependant, ce qui porte ombrage au Passport, c’est que le Pilot est offert quelques centaines de dollars moins cher.

Très spacieux à l’intérieur, le Passport peut très accueillir trois adultes à l’arrière et propose plein d’espace dans le hayon. Ce dernier comporte des compartiments sous le plancher pouvant y cacher certains objets.

Il peut remorquer jusqu’à 5000 livres (2267 kg) avec sa traction intégrale. Dans ce segment, il peut compter sur le nouveau Chevrolet Blazer pour lui livrer concurrence. Il peut remorquer presqu’autant (4500 lb ou 2041 kg) et se situe dans la même échelle de prix.

Le moteur V6 se révèle tout de même assez vif. Honda (ou son sous-traitant qui fabrique les transmission) a corrigé les changements de rapports de la boîte automatique à neuf rapports.

Au chapitre de la consommation, Honda annonce des cotes de 12,5, 9,8 et 11,3 l/100 km (ville, route,combinée). Ce qui a été dépassé lors de notre essai.

DONNÉES TECHNIQUES

Prix : de 41 990 $ à 48 990 $

Prix du modèle essayé : 48 990 $ (Touring)

Moteur : V6 3,5 litres à injection directe de carburant

Puissance : 280 ch (205 kW) à 6000 tr/min

Couple : 262 lb-pi (355 N.m) à 4700 tr/min

Transmission : automatique à neuf rapports

Consommation réalisée : 16,2 l/100 km (en ville, principalement)