Avec le froid mordant des hivers québécois, nous vous suggérons fortement de choisir un lave-glace antigel qui résiste à des températures allant jusqu’à - 40 degrés Celsius ou inférieures.

Support à skis, liquide de lave-glace et alertes des systèmes d’aide à la conduite: les conseils de la semaine

Q Suis-je obligé d’utiliser un support de toit pour transporter mes skis ou puis-je tout simplement les placer dans l’habitacle de mon véhicule?

R  L’habitacle est une solution facile et efficace. Assurez-vous simplement que votre équipement soit sécurisé afin de l’empêcher de glisser en cas de freinage. Il pourrait représenter un danger pour vous et vos passagers, ou encore endommager l’habitacle. Ne l’oubliez pas : les bords des skis et des planches à neige sont particulièrement coupants. En les fixant correctement à l’aide de crochets élastiques aux ancrages dans le coffre, vous pourrez vous rendre à votre montagne favorite en toute sécurité.

N’oubliez pas que la neige fondue peut abîmer la sellerie de votre voiture en plus de créer de la buée sur la face intérieure des vitres. Si vous n’avez pas de sac de transport, prenez le temps de bien essuyer vos skis ou votre planche.

Q  Peut-on mélanger du liquide lave-glace d’été avec celui d’hiver?

R  En été, oui, mais pas en hiver. Utiliser du lave-glace estival pendant la saison froide peut faire geler et fendre le réservoir et les canalisations, voire entraîner des dommages à la pompe qui tentera en vain de le faire gicler sur le pare-brise. Évidemment, c’est sans compter les risques pour la sécurité, si vous ne pouvez pas obtenir de liquide lorsque vous en avez besoin.

Avec le froid mordant des hivers québécois, nous vous suggérons fortement de choisir un lave-glace antigel qui résiste à des températures allant jusqu’à - 40 degrés Celsius ou inférieures. D’ailleurs, n’hésitez pas à le conserver toute l’année; tout ce que vous perdrez, c’est la capacité supérieure du liquide d’été à nettoyer les traces d’insectes sur le pare-brise.

Q  Par mauvais temps, une alerte m’avise souvent que les systèmes d’aide à la conduite de mon nouveau véhicule sont désactivés. Y a-t-il un moyen de les rendre fonctionnels dans ces circonstances?

R  Hélas, les hivers québécois sont ponctués d’importants changements de température et de précipitations diverses. Si la neige, le verglas ou la gadoue obstruent les capteurs, les systèmes d’aide à la conduite, comme le freinage automatique d’urgence et l’alerte de suivi de voie, ne peuvent souvent plus fonctionner correctement. Une alerte s’affiche alors instantanément dans le tableau de bord pour en informer le conducteur. Le seul moyen de réactiver les systèmes consiste à nettoyer les capteurs, une fois stationné en lieu sûr. Entre temps, vous devez redoubler de prudence. Rappelez-vous de toute manière que ces systèmes ne remplacent en aucun cas le conducteur, mais ne font que l’assister.

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.