Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Paul-Robert Raymond
Dans le cas des bornes sur rue du Circuit électrique, les mâts comprennent deux bornes standard. Cela signifie que la Ville peut être admissible à une aide totale de 24 000 $ pour l’installation d’un mât.
Dans le cas des bornes sur rue du Circuit électrique, les mâts comprennent deux bornes standard. Cela signifie que la Ville peut être admissible à une aide totale de 24 000 $ pour l’installation d’un mât.

Aide d’Hydro-Québec aux villes pour l’ajout de 4500 bornes sur rue, une bonne nouvelle pour les citadins

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / La semaine dernière, Hydro-Québec a annoncé qu’elle aidera les municipalités à installer des bornes sur rue, afin de répondre aux besoins des électromobilistes urbains. La société d’État a établi un objectif de 4500 bornes sur rue d’ici 2028.

Ce qui est une bonne nouvelle pour les citadins qui souhaiteraient passer aux véhicules rechargeables, mais qui n’ont pas accès à un espace privé à leur résidence où ils pourraient brancher leur véhicule durant la nuit. Les bornes sur rue sont très utiles pour les clients des commerces dans les centres-villes.

Hydro-Québec pourra aider les municipalités jusqu’à un maximum de 12 000 $ par borne standard de 240 volts. «Ça couvre en très grande partie l’acquisition et l’installation de la borne», confirme Louis-Olivier Batty, porte-parole chez Hydro-Québec pour la filiale du Circuit électrique.

Et dans le cas des bornes sur rue, les mâts comprennent deux bornes standard. Ce qui signifie que l’installation d’un mât peut être admissible à une aide totale de 24 000 $, précise le porte-parole.

Pour qu’une municipalité soit admissible à cette aide financière, les bornes doivent servir soit à la recharge pendant la nuit dans les quartiers centraux ou pendant le jour près des commerces dans les centres-villes. Également, la borne sur rue doit être accessible 24 heures sur 24, tous les jours de l’année et la municipalité devra permettre aux électromobilistes de se stationner gratuitement devant la borne sur rue entre 21h et 7h.

Des intéressées?

On a fait un tour de table auprès de sept municipalités, soit celles où les Coops de l’information sont établies ainsi que Montréal. Cinq de celles-ci ont répondu à l’appel : Montréal, Trois-Rivières, Saguenay, Granby et Québec.

Pour la plupart, les réponses se ressemblaient. Que la proposition offerte par Hydro-Québec était sous analyse, mais qu’il était trop tôt pour annoncer quoi que ce soit.

La réponse la plus affirmative provient de la Ville de Granby. «Je vous confirme que la Ville de Granby compte profiter des différents aides de ce type. L’actuel programme s’intègre bien dans notre milieu dense du centre-ville», a répondu Daniel Surprenant, directeur du Bureau de projets à la Ville de Granby. «Nous avons actuellement des projets, en cours et à venir, d’ajouts de bornes de recharge dans nos stationnements du centre-ville.»

La date de tombée pour la première ronde de demande d’aide financière a été fixée pour le 31 août 2021, à 23h59. M. Batty ajoute qu’il y aura deux rondes de demande chaque année — au printemps et à l’automne —, mais que les municipalités ne peuvent faire qu’une seule demande par année.

Les retombées pour les villes

L’utilisation de ces bornes sur rues coûte 1 $ l’heure, facturé à la seconde. «De ce dollar, 12 ¢ est retenu par le Circuit électrique en tant que frais de gestion. Le reste s’en va à la municipalité», ajoute M. Batty qui précise que le Circuit électrique fait la perception des frais auprès des usagers. Ceux-ci doivent s’abonner au service pour utiliser les bornes.

«Ensuite, les municipalités doivent payer une redevance de 350 $ par année par borne standard à titre de redevance au Circuit électrique», explique le porte-parole. «Généralement, on fait une entente avec les municipalités sur trois ans, ce qui représente 1050 $ pour cette période», conclut-il.

Plus d’information sur les critères de demande d’aide financière pour les villes à lecircuitelectrique.com/fr/programme-4500/