Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les plaques «F» sont destinées exclusivement aux véhicules utilisés à des fins commerciales ou professionnelles par des travailleurs autonomes ou des entreprises. D’un point de vue fiscal, les avantages sont évidemment nombreux.
Les plaques «F» sont destinées exclusivement aux véhicules utilisés à des fins commerciales ou professionnelles par des travailleurs autonomes ou des entreprises. D’un point de vue fiscal, les avantages sont évidemment nombreux.

Achat sur Internet, plaques F, ancien véhicule de police: les conseils de la semaine

CAA-Québec
CAA-Québec
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Q  Est-ce vrai qu’on peut enfin acheter un véhicule d’un commerçant d’automobiles sur Internet?

R  Pas encore, mais ça ne devrait pas tarder. Après avoir toléré l’achat de véhicules en ligne depuis le début de la pandémie, le gouvernement a annoncé qu’il sera possible prochainement de conclure la transaction à l’aide d’une signature électronique. La loi exige actuellement que les clients se rendent chez les marchands d’autos pour signer le contrat de vente afin que la transaction soit complète. Ce sont d’ailleurs les seuls commerces qui ont cette obligation. CAA-Québec reste à l’affût et vous informera lorsque la loi sera modifiée.

Notez cependant que les sites des constructeurs automobiles ont tous une section «Construction et prix» qui vous permet de magasiner et de vous faire une bonne idée des différents modèles, des ensembles optionnels, etc. Vous pouvez ainsi connaître les mensualités approximatives et être mieux renseigné afin d’accélérer le processus d’achat.

Q  Les plaques d’immatriculation «F» s’adressent-elles uniquement aux véhicules commerciaux?

R  Oui, ces plaques sont destinées exclusivement aux véhicules utilisés à des fins commerciales ou professionnelles par des travailleurs autonomes ou des entreprises. D’un point de vue fiscal, les avantages sont évidemment nombreux. Bien sûr, il y a la déduction des frais d’entretien, d’essence, d’assurance et de financement, mais aussi un remboursement de TPS et de TVQ. Toutefois, il ne faut pas oublier que des avantages imposables sont inévitables pour la personne qui en bénéficie (droit d’usage et frais de fonctionnement).

Q  Mon fils cherche une voiture fiable et confortable à petit prix (maximum 5000 $). En magasinant, il a vu d’anciennes voitures de police à vendre. Que pensez-vous de cette option?

R  Plusieurs aspects doivent être considérés, puisque l’on peut orienter la réponse à cette question de deux façons. La première : les anciennes voitures de police sont spacieuses, performantes et ont été très bien entretenues durant leurs années de service. La seconde : ces autos ont été renforcées avec des pièces souvent plus chères que celles d’origine. La plupart du temps, leur mécanique a été très sollicitée en conduite urbaine, dans des conditions loin d’être idéales. C’est sans parler du nombre d’heures de marche au ralenti, qui équivaut souvent au double ou au triple de kilomètres à l’odomètre en matière d’usure. L’habitacle, quant à lui, a gardé les traces des appareils et équipements maintenant retirés. Les sièges sont souvent très usés.

Donc oui, votre fils peut considérer une ancienne auto de police s’il tient absolument à avoir un véhicule du genre, s’il est bricoleur et est prêt à avoir des surprises. Mais comme il cherche une voiture fiable, alors, c’est non. S’il tient à avoir une Dodge Charger ou une Ford Taurus dans ces prix, il devrait choisir un modèle «civil» d’une ou deux années plus âgé.

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.