La Lily créée par Vicky Audet est maintenant l’héroïne d’un petit livre traitant de l’anxiété de performance chez les enfants.

Vicky Audet: sa Lily maintenant sur papier

En août dernier, Vicky Audet rêvait tout haut de voir sa peluche Lily devenir la vedette d’une collection de livres pour enfants. Quatre mois plus tard, la Granbyenne tient entre ses mains le premier exemplaire de Lily et les muffins parfaits, qui sera lancé prochainement.

Dans ce premier ouvrage d’une dizaine de pages, Lily se rend compte que « de vouloir performer à tout prix n’est pas une solution pour être heureuse dans la vie », explique l’autrice et illustratrice. La quête du muffin parfait devient ainsi prétexte pour parler de l’anxiété de performance dès le plus jeune âge.

C’est la mission de Vicky Audet : transmettre à travers ses petits livres illustrés des notions élémentaires pour apprendre aux « p’tits loups » à vivre sainement.

Elle est bien placée pour en parler, après avoir surmonté des problèmes de santé mentale. Son personnage de Lily est d’ailleurs né après cette période difficile, alors qu’elle se remettait doucement de ses émotions.

Accompagnée d’Annie, une psychoéducatrice de formation, la jeune femme a concocté cette première histoire après avoir récolté environ 3000 $ lors d’une campagne de sociofinancement. C’était suffisant pour l’envoyer à l’impression à raison de 500 exemplaires.

« Après plusieurs années, Lily s’est finalement matérialisée. Le nuage gris s’est transformé en quelque chose de beau ! », fait remarquer Vicky avec fierté.

Elle souhaite maintenant que ce premier tome de la collection Les aventures de Lily lui permettra de générer assez de fonds pour passer au deuxième, Lily joue au tennis, qui traitera de persévérance. Et, pourquoi pas, au troisième, Lily et le potager, dans lequel Vicky abordera l’importance de demander et d’accepter l’aide des autres.

Les deux sont déjà dessinés, dit-elle, en visant une parution en 2020.

Là encore, elle pourra compter sur les précieux conseils d’Annie pour valider le récit et s’assurer de la pertinence des questions qu’elle propose à la fin de ses livres pour ouvrir la discussion entre les enfants et les parents.

Selon Vicky, Lily s’adresse aux petits de 4 à 8 ans. « Mais il y a un deuxième niveau pour les plus vieux », note-t-elle, en rappelant que 10 % des profits seront remis à un organisme ou un groupe.

Lily et les muffins parfaits sera dévoilé le 23 novembre à 11 h à la librairie jeunesse Le Repère de Granby. Vicky et sa Lily y animeront l’heure du conte, tandis qu’Annie sera présente pour répondre aux questions des petits et des grands. Le livre sera aussi en vente à la Papeterie Atlas et chez Buropro Citation de Granby.