Pierre Touchette est copropriétaire du Cabaret du Chat noir avec sa fille Emmanuelle.

Une nouvelle salle de spectacles à Granby

Granby est nostalgique, il faut croire. Après avoir réanimé la Maison Blanche, il ressuscite le Café Terrasse. Ou devrait-on plutôt dire que l’endroit se réincarne, puisque c’est sous le nom de Cabaret du Chat noir qu’il reviendra.

« On voulait reprendre l’esprit de ce lieu mythique de Montmartre, créer un endroit chaleureux avec un petit côté underground où les artistes se rencontrent et où le public les rencontre », raconte Pierre Touchette, copropriétaire de l’endroit avec sa fille Emmanuelle. Le 116 de la rue Saint-Jacques était juste parfait, dit-il. « Il était bien placé, en plein cœur du centre-ville, dans un sous-sol avec des plafonds bas... En plein ce qu’on voulait. »

L’idée de base est celle d’Emmanuelle. Après avoir travaillé pendant sept ans dans différents bars, elle souhaitait ouvrir sa propre business. « Et moi, je m’ennuyais un peu à la retraite », glisse l’ancien producteur de télévision. Un et deux ont fait trois, et depuis quelques semaines, le duo s’affaire à remettre en état le local qu’ils ont acquis l’automne dernier. « C’était pas mal magané... », a constaté l’entrepreneur. Ils ont refait les plafonds, les boiseries, le comptoir-bar, la peinture... « L’endroit ne changera pas vraiment de look, mais il sera complètement remis à niveau », a-t-il laissé savoir lors du passage de La Voix de l’Est, mardi après-midi.

Programmation diversifiée
Fort d’une douzaine d’années d’expérience au sein de l’équipe Spectra, le retraité a concocté une programmation qui saura plaire à différents publics, croit-il. Les mercredis soirs offriront une série de spectacles blues/jazz, les vendredis accueilleront des chansonniers, et les samedis auront des thématiques différentes chaque semaine. « Un hommage à Dédé Fortin, une soirée country, et même une soirée cubaine avec le Cuban Martinez Show le 28 avril pour notre ouverture officielle », indique M. Touchette, précisant que sauf exception, seuls les spectacles du samedi seront payants. « Un jeudi par mois, il y aura aussi une soirée d’humour, elle aussi payante », ajoute-t-il.

Le Cabaret du Chat noir ouvrira officiellement ses portes le 28 avril prochain avec une soirée cubaine au son du Cuban Martinez Show.

Le Cabaret du Chat noir sera également ouvert les dimanches, lundis et mardis, avec DJ seulement.

« On va tester ce modèle-là pour voir si ça rejoint la clientèle, et on rajustera au besoin », indique le copropriétaire.

Côté alcool, le duo compte miser sur des bières de microbrasseries, « beaucoup de la région », offrir même des dégustations, et il n’exclut pas d’ouvrir la terrasse sur l’heure du lunch.

Pas de compétition
Désireux de bien faire, Pierre et Emmanuelle Touchette ont tenu à rencontrer différents acteurs importants de la scène culturelle locale avant de s’embarquer dans leur aventure. « On a tâté le terrain au niveau de la concurrence, mentionne M. Touchette. On a rencontré les gens du Palace, du Festival de la chanson, etc. On leur a bien fait comprendre qu’on ne voulait pas créer de compétition, mais bien travailler en complémentarité. »

« Par exemple, les gens qui sortent du Palace pourront venir poursuivre leur soirée chez nous, illustre-t-il. Et pendant le Festival de la chanson, on pourra accueillir des demi-finalistes et leur donner de la visibilité. »