Le Grand bric-à-brac sera présenté à compter du 26 juin 2019 et devrait se déployer sur deux ans.

Une nouvelle production surdimensionnée au Théâtre de la Dame de Coeur

Le Théâtre de la Dame de Cœur prendra des allures de méga vente-débarras, l’été prochain, pour sa nouvelle création mettant en scène divers objets qui se retrouvent soudainement à la rue.

Dans Le Grand bric-à-brac, « tout prend des proportions démesurées alors que ces personnages fantaisistes se cherchent un nouveau souffle pour réinventer leur univers », peut-on lire dans la courte description qui figure sur le site internet du Théâtre.

« L’aspirateur, les deux lampes de chevet, le Casse-Noisette, les jouets... ils vont tous tenter de comprendre ce qui leur arrive », ajoute le directeur artistique de la place, Richard Blackburn, rejoint par La Voix de l’Est vendredi.

Dans ce « show chorale », tel qu’il qualifie Le Grand bric-à-brac, « le niveau d’énergie sera aussi élevé que celui des Géants de l’étang [la production présentée ces trois derniers étés, NDLR], et le spectacle se déploiera encore une fois autour des gens, au-dessus d’eux et même entre eux. »

M. Blackburn affirme que pour bien servir le propos de la nouvelle création, le plan de la salle et les allées de spectateurs ont d’ailleurs été modifiés. « Les gens vont vraiment se retrouver au cœur d’une méchante vente de garage méchamment surdimensionnée », illustre-t-il en appuyant sur les mots « méchante » et « méchamment ».

Le scénario, encore une fois écrit par Marilyn Perreault, se veut « extravagant, très humoristique, avec un certain niveau de drame et beaucoup d’action », mentionne Richard Blackburn, tandis que la facture visuelle du spectacle sera « très BD, très cartoonesque ».

« On va en quelque sorte offrir un angle de vue différent en posant un regard sur les gens à travers les yeux des objets. Et dans ce jeu de miroir, ils vont d’une certaine façon nous représenter dans nos différentes inquiétudes », ajoute-t-il.

Comme à chaque production, le Théâtre de la Dame de Cœur a encore une fois tenté de se renouveler en y incorporant du nouveau. « Plutôt que de livrer un message ou donner une leçon de vie, comme on le fait généralement, on va plutôt livrer une immense émotion à la fin, qui n’est pas banale et assez inattendue. C’est notre gros élément de nouveauté », laisse vaguement entendre le directeur artistique.

Le Grand bric-à-brac sera présenté à compter du 26 juin 2019 et devrait se déployer sur deux ans. Les billets sont déjà en vente au 450 549-5828 ou au damedecoeur.com.