Pour souligner le 30e anniversaire de l’événement, le photographe Tristan Corbeil Lapointe a présenté sa vision du Tour des Arts en vidéo et en photos, dans une exposition spéciale dont le vernissage avait lieu dimanche.

Une mine d’arts dans les Cantons-de-l’Est

Depuis 30 ans déjà, des artisans en tout genre de la région de Brome-Missisquoi ouvrent les portes de leurs ateliers au public dans le cadre du Tour des Arts. Pour souligner l’anniversaire de l’événement, un artiste local de la relève présente sa vision du Tour des Arts en vidéo et en photos, dans une exposition spéciale dont le vernissage avait lieu dimanche.

Le Tour des Arts est officiellement lancé pour une trentième année. Céramique, ébénisterie, joaillerie, peinture et sculpture seront bien entendu au menu, mais l’événement est aussi une occasion de découvrir certaines formes d’art plus rares ou inusitées, comme la courtepointe, l’estampe, le verre soufflé ou le travail du textile.

Pour mettre l’eau à la bouche des visiteurs, l’exposition présente depuis dimanche un survol des 35 artistes participants cette année, vu par le photographe invité Tristan Corbeil Lapointe. Cette exposition spéciale, installée au Théâtre du Lac-Brome à Knowlton, présente notamment une vidéo qui dépeint chaque artiste en 30 secondes.

Ensuite, quelques œuvres de chacun des artisans seront rassemblées à la Galerie Arts Sutton, offrant ainsi une vue d’ensemble aux visiteurs afin qu’ils puissent déterminer quels ateliers ils désirent explorer, et dans quel ordre procéder... Parce qu’avec des ateliers parsemés à Abercorn, Bolton, Brome, Dunkin, Knowlton, Lac-Brome, Mansonville, Sutton et West-Brome, une bonne planification s’impose à ceux qui veulent tout voir.

Le vernissage de l’exposition collective aura lieu le vendredi 13 juillet à 17 h, puis l’exposition sera ouverte du 14 au 22 juillet, entre 10 h et 17 h.

La couleur des artistes
« Nous sommes le plus vieux tour des arts au Québec et fort probablement en Amérique du Nord », lance Maryse Chartrand, chargée du volet publicité et communication du Tour des Arts.

Celle-ci, qui est artiste du verre et qui en est à sa 2e année de participation au Tour des Arts, rappelle que l’événement est entièrement organisé par les artistes. Ce sont d’ailleurs eux qui sélectionnent les nouveaux ateliers ajoutés au parcours, afin de s’assurer du professionnalisme des artisans mis de l’avant.

Mais cette année, les artistes du Tour des Arts avaient un nouveau mandat : trouver un vidéaste capable de présenter fidèlement le Tour, afin d’en souligner les 30 ans. Ils ont choisi le photographe Tristan Corbeil Lapointe.

« On avait fait un appel d’offres, et plusieurs cinéastes nous ont répondu. Mais le choix a été assez facile [parce que Tristan Corbeil Lapointe] a une belle sensibilité, et il est jeune et de la région ! », explique Mme Chartrand.

Tristan Corbeil Lapointe est donc allé visiter chaque atelier, pour filmer les artistes et leur environnement de travail. Il en a ensuite condensé l’essence sous forme de clips de 30 secondes, rassemblés en un film d’une vingtaine de minutes.

« On est vraiment contents de Tristan, il s’est tellement impliqué... Chaque artiste se reconnaît [dans son clip], ce qui prouve sa sensibilité », note Mme Chartrand.

Lors de la première de son film au Théâtre Lac-Brome, dimanche après-midi, le photographe confiait que son travail nécessitait une ouverture émotionnelle.

« Le Tour des Arts, ce sont des portes qui s’ouvrent, c’est pour la transmission. Moi, quand j’ouvre mes portes, c’est avec beaucoup de vulnérabilité, mais c’est ça qui fait ma force et ma puissance en tant qu’artiste », a-t-il déclaré.

Le film ainsi que plusieurs photos du Tour des Arts de Tristan Corbeil Lapointe seront exposés au Théâtre Lac-Brome jusqu’au 22 juillet. Le film sera aussi projeté à la Galerie Arts Sutton à partir du 14 juillet, et les clips individuels sont disponibles au tourdesarts.com ainsi que sur la page Facebook du Tour des Arts.