La finale de la Coupe Victoria a eu lieu dimanche soir au parc Miner de Granby.

Une autre belle saison pour la ligue d'improvisation de Granby

La ligue d’improvisation de Granby a présenté la finale de la Coupe Victoria ce dimanche soir alors que l’équipe Black Market et celle des Traîtres s’affrontaient dans l’espoir de repartir avec les grands honneurs. Au terme de nombreux sketchs hilarants et fous rires, c’est finalement les Traîtres qui ont eu le dessus et remporté la victoire.

Au départ, les équipes s’échangeaient les points, mais les Traîtres ont commencé à prendre une petite avance de 4 à 2 avant la fin de la première période. La partie est demeurée serrée jusqu’à la toute fin, mais les Traîtres ont tenu le coup et ont finalement remporté la partie 8 à 7.

Pour cette sixième saison, les spectateurs ont répondu présents en grand nombre. Chaque dimanche soir, les gens se sont déplacés au parc Miner afin de pouvoir rire un bon coup. Environ 70 personnes ont d’ailleurs assisté à la grande finale, ce qui ressemble à l’audience observée durant tout l’ensemble de l’été.

« Ç’a vraiment été une belle année, les gens se sont déplacés pour nous voir et ça ressemblait pas mal à une foule comme ce soir chaque dimanche », a indiqué Marc-André Morin, responsable de la Coupe Victoria et capitaine du Black Market.

En cette finale, les joueurs voulaient d’abord et avant tout donner le meilleur d’eux-mêmes et avoir du plaisir même si ceux-ci étaient évidemment bien contents de s’être rendus aussi loin.

« Ce soir (dimanche), on veut juste donner un show et on oublie l’orgueil », a assuré Marc-André Morin à La Voix de l’Est.

La température a joué un grand rôle dans le bon déroulement de la saison. Seulement une soirée a dû être annulée en raison de possibilité d’orages.

La ligue d’improvisation a toujours été appréciée tant par les joueurs que par les spectateurs depuis sa première saison. Celle-ci regroupe des joueurs provenant d’un peu partout dans la région, pas seulement de Granby. Ces soirées sont souvent très conviviales puisqu’un bon nombre de participants se connaît.

Plus d’équipes ?

L’improvisation est une discipline très populaire dans la région, comme en témoigne la période d’inscription qui a été fort courue cette année. Cette popularité pourrait forcer la main des responsables afin d’ajouter des formations. Toutefois, le fonctionnement de la ligue ne permet pas vraiment une augmentation du nombre de joueurs.

« C’est une éventualité, mais il va être difficile d’y parvenir », a d’ailleurs admis le capitaine du Black Market.

En étant complète, la Coupe Victoria n’a pas réussi à trouver une place pour présenter une soirée d’équipe spéciale cette année. Les autres moutures accueillaient parfois des joueurs de l’extérieur afin de venir divertir les spectateurs. Toutefois, il y avait déjà trois parties par soirs cet été, ce qui a rendu cette option impossible.