L’animatrice Mélissa Dion Des Landes

Un talk-show redonne vie à la boîte à chansons Ô Baratin sur MAtv

Dans les années 60 à Granby, les amoureux de musique et de culture se donnaient rendez-vous à la boîte à chansons Ô Baratin. En souvenir de cette belle époque, MAtv Granby présente, pour la rentrée automnale, un nouveau talk-show 100 % culturel du même nom, animé par Mélissa Dion Des Landes.

La comédienne et animatrice a accueilli cette proposition comme un véritable cadeau. « J’étais touchée que l’équipe ait pensé à moi. J’ai animé des émissions culturelles, mais jamais de talk-show », fait-elle remarquer.

Il faut savoir que la télévision communautaire invite en tout temps le grand public à soumettre des projets de télévision, qui sont ensuite évalués et qui se concrétisent parfois pour enrichir la grille horaire de MAtv. C’est le cas d’Ô Baratin, une proposition de l’idéateur Serge Landry, qui est aussi recherchiste et producteur au contenu de cette nouvelle émission.

« J’avais déjà travaillé à la télé communautaire et je reviens dans le coin après 20 ans d’absence. Je trouvais intéressant de voir l’évolution des arts et de la culture à Granby à partir de l’idée de la boîte à chansons », explique-t-il.

Tournés durant deux jours cet été, les six épisodes de 30 minutes mettent chaque fois en lumière une personnalité d’ici, à travers son rapport à la culture. « On a tourné hors studio, sur la scène du Palace de Granby, avec une grosse équipe. C’était deux vraies belles journées, affirme l’animatrice. Il y avait un beau nuage qui planait au-dessus du plateau. »


«  Je pense que ce sera l’une des belles productions que MAtv a faites.  »
Mélissa Dion Des Landes
Sur le plateau, le chanteur Mario Trudel a notamment eu la visite du musicien Jean Wiedrick. Ce dernier a improvisé quelques notes avec lui au piano.

Un endroit inspirant

La salle Ô Baratin a vu le jour il y a environ 50 ans grâce à la passion de France Arbour. De grands noms de la chanson y ont défilé — on parle de Robert Charlebois et de Jean-Pierre Ferland, entre autres —, et c’est en s’inspirant de cet endroit que l’émission a vu le jour.

« Le but, c’était de choisir des invités en abordant un nouvel angle, en leur faisant vivre toutes sortes de choses, dont des surprises ! » explique Mélissa, qui a principalement tourné en continu, comme s’il s’agissait d’un direct.

Au fil de ces six rendez-vous, les téléspectateurs découvriront ainsi l’univers de l’ancien tailleur Jean Gamache (qui est un amoureux de théâtre et d’opéra), de Richard Racine (l’historien est aussi musicien ; il a joué avec Donald Lautrec !), du disquaire et directeur de la programmation du Festival international de la chanson, Érick-Louis Champagne, du chanteur Mario Trudel (qui fait encore de la musique), de la directrice de la Chambre de commerce Haute-Yamaska et friande d’art, Claude Surprenant, ainsi que de Katia Germain, la sportive, journaliste et avocate, maintenant médecin résidente en psychiatrie.

Avant son passage à l’émission, chacun a dû remplir un questionnaire « culturel » pour permettre à l’équipe de bien préparer leur venue. De leurs réponses sont nés des moments touchants, des prestations musicales improvisées et même de jolies retrouvailles.

« Je suis pas mal fière du résultat et je n’ai pas de doute sur la qualité de cette émission. Je pense que ce sera l’une des belles productions que MAtv a faites. »

Et vu le nombre de personnalités qui pourraient encore se prêter au jeu et les idées qui fourmillent déjà pour de prochains épisodes, il n’est pas exclu qu’Ô Baratin revienne pour une autre saison. « On verra ! » termine Serge Landry.

Ô Baratin sera diffusé officiellement à compter du 16 septembre prochain.