La peintre Dominique Payette dans son atelier de Sutton.

Un saut chez Dominique Payette pour le Tour des Arts

Sur leur itinéraire du Tour des Arts, qui se déroule cette année du 13 au 21 juillet, les visiteurs sont invités à faire un arrêt chez la peintre Dominique Payette. Celle-ci fait partie des 36 artistes qui, durant neuf jours, ouvrent la porte de leur atelier au public. Une rare occasion d’entrer dans l’intimité de ces créateurs et de découvrir des objets uniques en leur genre.

«J’aime beaucoup recevoir les gens chez moi. Nous, les artistes, avons souvent un quotidien très solitaire, alors c’est agréable de partager avec le public. C’est très personnel comme rencontres. Après tout, on ne crée pas que pour soi !», fait remarquer Mme Payette, qui accueillera les curieux quotidiennement de 10h à 17h.

Dominique Payette prend part au Tour des Arts pour une troisième année. Bien que la majorité de sa vie et de son art se passe à Saint-Lambert — où elle exploite notamment l’Espace Création Dominique Payette —, la peintre passe aussi du temps à sa résidence secondaire de Sutton. C’est là qu’elle y a aménagé un atelier avec vue sur la montagne.

«Ici, c’est plus petit, alors je crée des petits formats. J’aime travailler grand en général, alors je suis un peu plus limitée à Sutton. Mais c’est plus intimiste comme démarche. Ça me permet d’explorer autre chose», dit-elle.

Celle qui s’est d’abord fait connaître comme danseuse classique, avant de fonder la populaire maison d’édition jeunesse Dominique et compagnie, a amorcé sa carrière de peintre en 2002. Un cheminement naturel pour cette artiste dans l’âme.

«Petite, je dessinais tout le temps. Puis la danse a pris le dessus. J’ai suivi des cours d’art, mais le goût de la peinture est venu quand je travaillais dans l’édition, à force de côtoyer des illustrateurs», raconte-t-elle.

Depuis, son instinct et ses émotions teintent invariablement son oeuvre.

«Je reste toujours un peu abstraite. En fait, je me promène entre l’abstrait et le figuratif. C’est de la peinture émotive, glisse Dominique Payette, qui travaille l’acrylique et les techniques mixtes. Quand je commence une toile, je ne sais jamais comment ça va finir. Ce sont souvent des messages de mon inconscient. Je me surprends moi-même!»

Nouvelle production

Après une série sur Nelligan et une sur les ballerines, entre autres, elle se penche présentement sur une nouvelle production de personnages et de visages, inspirés de ses ateliers d’art avec des adultes ayant des problèmes de santé mentale.

«Travailler avec eux m’aide à cheminer. Ç’a été un coup de coeur et les personnages sont apparus. Puis les yeux sont apparus. En fait c’est ma série Le corps mémoire qui se poursuit», affirme Mme Payette, en se disant habitée par «l’humain et l’humanité».

Ceux qui cogneront à sa porte cette semaine pourront voir quelques oeuvres de cette série et de nombreuses autres toiles. «Il y aura plein de choses; du nouveau matériel, mais aussi quelques danseuses de la série Elle et des toiles plus abstraites peintes il y a plusieurs années.»

L’adresse : 50, chemin Réal à Sutton.

Des trésors à découvrir

Véritable tradition dans les Cantons-de-l’Est, le Tour des arts en est à sa 31e édition cette année.

La trentaine d’artistes participants ont leur adresse à Sutton, Abercorn, Lac-Brome, Brome, Bolton-Est, Bolton-Ouest, Mansonville et les villages environnants. Pour les amateurs d’arts visuels, la découverte ne se fait pas qu’en atelier, mais aussi dans le panorama qui s’offre tout au long du circuit.

Peinture, sérigraphie, ébénisterie, sculpture, céramique, photographie, textile, joaillerie... Tous ont leur médium de prédilection et leur style bien à eux qu’ils ne demandent qu’à faire connaître.

Aux artistes habitués du Tour des Arts, sept s’ajoutent cette année au circuit : les peintres Loose Canine, Edith Dora Rey, Susan Pepler et André Schirmer, la photographe Diane Piacente, l’ébéniste Robert Masson et la sérigraphe Geneviève Duplessis.

Pour bien planifier son excursion, il est d’abord suggéré de visiter l’exposition collective des artistes participants à la Galerie Arts Sutton.

Après avoir choisi sur la carte du Tour des Arts leurs créateurs favoris, les visiteurs peuvent ensuite s’arrêter chez eux sans rendez-vous chaque jour entre 10h et 17h.

Sur place, ces derniers prendront le temps d’échanger sur leur passion et même de créer sous les yeux de leurs invités.

Pour agrémenter l’expérience, le Tour des Arts propose également aux visiteurs plusieurs spectacles dans l’une ou l’autre des municipalités de la région.

Tous les détails de l’événement et la carte du circuit sont disponibles sur le site www.tourdesarts.com