Le rappeur Trix met sur pied dans son petit appartement la plateforme Zonerap.com.

Un nouveau média 100 % granbyen

Un Granbyen est derrière un ambitieux projet pour promouvoir les artistes rap émergents. Samuel Beaudoin, ou Trix de son nom d’artiste, a ainsi lancé il y a quelques semaines Zonerap.com.

Trix veut faire sa place dans le milieu des médias spécialisés en musique. Le marché de la musique rap est en pleine ébullition au Québec, mais comme l’observe le rappeur granbyen, seuls quelques gros noms et entreprises se partagent l’essentiel du gâteau.

« La relève n’a pas de visibilité ou presque. Lorsqu’on parle du rap dans les médias, on parle des gros noms comme Loud ou Koriass, mais c’est extrêmement difficile d’avoir de la visibilité pour les autres. »

Depuis quelques semaines, le musicien alimente sa plateforme web en informations de toutes sortes. Trix partage, via Zonerap.com, des articles qu’il écrit et des vidéoclips d’artistes émergents.

Pour l’instant, il se concentre essentiellement sur des artistes de la relève du rap, mais il n’exclut pas d’élargir sa couverture médiatique.

« C’est sûr que je vais partager des gros trucs aussi. En fait, je vais tout partager ce qui se fait de bon dans le hip-hop, mais s’il y a un gars de la relève qui sort une bombe, je vais le pousser en premier », explique-t-il.

Zonerap.com n’a été lancée que depuis quelques semaines que déjà il reçoit des échos de son travail.

« J’ai eu que du love de la part des artistes ! La radio CIBL à Montréal a partagé la page et [le rappeur] Farfadet à Saint-Hyacinthe a cliqué sur J’aime. »

Trix constate une explosion des visites sur son site — il en dénombre plusieurs milliers à ce jour.

Déjà, des collaborateurs commencent à cogner à sa porte numérique pour faire partie de l’aventure. « J’ai quelqu’un qui m’a contacté hier, il était au tournage de Souldia et m’a envoyé une vidéo behind the scenes. Il dit qu’il connaît plein d’artistes et aimerait qu’on collabore pour la suite », explique-t-il.

Trix
Samuel Beaudoin s’est surtout fait connaître pour son projet musical Trix.

Il y a quelques mois, il avait participé au concours Rap Académie. Un tournoi unique en son genre au Québec pour faire connaître la relève du rap.

Trix avait été éliminé dès le début du tournoi par les juges, mais selon ses dires, c’est là que le déclic c’est fait.

« C’est un super beau tournoi, mais on avait beaucoup de difficulté à obtenir des likes et de la visibilité, c’est pas normal ! », estime-t-il.

« Marketplace »
Pour le moment, le projet de Samuel Beaudoin alias Trix n’a pas encore rapporté un sou.

Le rappeur investit jusqu’à 80 heures par semaine à s’occuper de son site web, à rédiger des articles, à contacter des artistes et à planifier le futur de son entreprise.

Parce que pour Samuel, il est clair que Zonerap.com ne restera pas seulement qu’un ambitieux passe-temps.

« C’est sûr que pour moi, ça sera une entreprise. Je veux monétiser le site web et la première étape, ça sera de créer une boutique [de produits dérivés]. Ça va prendre des sous pour continuer le projet. »

Par la suite, un marketplace devrait prendre forme sur Zonerap.com. L’onglet est déjà créé et il ne manque qu’à régler les détails techniques. Chaque artiste aura son espace pour y vendre sa marchandise promotionnelle, ce qui représente une source de financement considérable à l’heure où les revenus des artistes s’effondrent.

« Ça sera un peu sur le modèle de Ebay ou Amazon. Les artistes pourront vendre leurs t-shirts, leurs CDs ou n’importe quoi. Je vais être le premier au Québec à avoir un marketplace comme ça. C’est que je vois des artistes essayer de vendre leurs trucs sur Facebook, mais c’est tout éparpillé, moi je veux centraliser le tout », explique Trix.

Enfant-soleil
Si la plateforme n’en est qu’à ses balbutiements, les projets à court et moyen terme ne manquent pas. Déjà une première compilation réunissant de nombreux artistes de la relève est en cours de préparation. En plus de Trix, les rappeurs Anka (le gagnant du concours Rap Académie), McCado, Lemind, Dalton, Chacalcolik, Sceptik, Rydim, Visage Pâle, Dixipledeca et Son-G composeront de nouvelles pièces pour l’occasion. D’autres artistes pourraient s’ajouter à la liste.

« On pensait faire un CD simple, mais avec l’engouement, ça risque d’être album double », se réjouit Samuel Beaudoin,

Et pour marquer le coup, les profits seront versés à l’organisme Enfant-Soleil.

En attendant, Trix continue d’être hyperactif sur les réseaux sociaux. Il prend même la peine de répondre à des novices du rap qui lui écrivent pour obtenir des commentaires sur leurs compositions.

« C’est sûr que s’ils s’améliorent, ils auront leur place sur Zonerap.com », lance le rappeur de Granby.