La Maison des comédiens sera transformée en l'Espace Louis-Georges Carrier, un musée qui relatera, à l'aide de nombreux artefacts, l'histoire du site de La Marjolaine.

Un futur musée dans la Maison des comédiens

Ceux qui se rendront au Théâtre La Marjolaine cet été remarqueront la présence d'un nouveau bâtiment sur le terrain adjacent à la grange. En fait, il s'agit de la Maison des comédiens, qui a été déménagée d'un côté à l'autre du Chemin du Théâtre, l'automne dernier.
« J'ai vendu le terrain où elle se trouvait l'été passé, et les nouveaux propriétaires voulaient la démolir, raconte Marc-André Coallier. Quand j'ai appris ça, je me suis dit que ça ne pouvait pas se faire, qu'il fallait absolument la garder. Elle fait partie de l'histoire ! Alors on a entrepris les démarches pour la déménager. J'ai eu la chance d'avoir des partenaires qui m'ont offert leur aide pour la moitié du prix. »
L'ancienne maison de ferme a passé tout l'hiver sur la remorque qui l'a déplacée, des fondations ont été coulées en mai pour l'asseoir sur son nouvel emplacement, et elle sera transformée en l'Espace Louis-Georges Carrier, un musée qui relatera, à l'aide de nombreux artefacts, l'histoire du site depuis sa vocation agricole jusqu'à la création de La Marjolaine, en passant par l'époque où il accueillait un camp de vacances pour jeunes filles, le Pré fleuri.
« La billetterie sera aussi transférée là l'hiver, de sorte que La Marjolaine­ sera désormais ouvert à l'année », indique le propriétaire de l'endroit depuis 2004. « Pas la grange, précise-t-il, mais le musée et la billetterie. »
L'ouverture de l'Espace Louis-Georges Carrier, qui doit son nom à l'auteur, réalisateur et metteur en scène également associé de Marjolaine­ Hébert, est prévue pour l'été 2018.