Cédric Maheu, Jonathan Messier, Nicolas Fiset et Danick Maurice forment le groupe punk rock alternatif Tuxes & Yorkers. Ils seront au Métropolis le 13 mai prochain pour participer à la finale nationale du concours Emergenza.

Tuxes & Yorkers en finale nationale du concours Emergenza

Les gars de Tuxes & Yorkers sont fébriles. Le 13 mai prochain, ils monteront sur la scène du Métropolis lors de la grande finale canadienne du concours Emergenza. S'ils réussissent à séduire le public et les juges, ils obtiendront leur laissez-passer pour l'Allemagne, où se déroulera la finale mondiale de ce qui est considéré comme le plus gros concours au monde.
« Peu importe ce qui va arriver, on est très contents et très fiers de ce qu'on a accompli. On a travaillé vraiment fort, on a fait grandir notre band, on est allé chercher notre monde... Déjà, on sent des retombées, les gens veulent savoir qui on est, ce qu'on fait... certains veulent même jouer avec nous », lance le bassiste Nicolas Fiset. Cédric Maheu (voix et guitare), Danick Maurice (guitare) et Jonathan Messier (batterie) complètent les rangs de la formation granbyenne.
Tuxes & Yorkers donne dans le punk rock alternatif. Le groupe s'est formé en 2013 et a fait son petit bonhomme de chemin sur la scène musicale underground pendant quelques années. On les a notamment vus lors de la première édition du Festival Underground de Waterloo, l'an passé. « Mais c'est assez dur de percer en musique alternative... », reconnaît Cédric.
Une belle visibilité
Quand il a entendu parler d'Emergenza, fin février, Danick a vu l'opportunité d'aller chercher une bonne visibilité et a décidé d'y inscrire le groupe. « On se disait que ça allait au moins nous faire vivre une belle expérience parce qu'on est bien coachés durant le concours, on nous donne des trucs, des conseils... », dit-il.
Le quatuor a notamment travaillé sa mise en scène et son interaction avec le public. Résultat : Tuxes & Yorkers est passé en demi-finales en remportant du même coup un important prix, soit la distribution en ligne de l'album qu'ils avaient enregistré un an auparavant, mais qu'ils n'avaient jamais vraiment lancé officiellement. Ainsi, depuis le 22 avril, To All Our Friends est disponible sur plus de 250 plateformes de musique digitale à travers le monde.
Et des demi-finales, ils passeront à la finale canadienne dans une semaine, aux côtés de 12 autres formations. « C'est pas gagné d'avance, nos concurrents sont tous de très bons musiciens, mais je crois qu'on a quand même une chance de remporter la finale », concède Nicolas.
« Quoi qu'il en soit, on sent qu'on est à la bonne place, dans le bon concours », conclut Cédric.
Le grand gagnant national s'envolera vers l'Allemagne pour la finale internationale, qui se déroulera le deuxième week-end du mois d'août au sein du Taubertal Open Air Festival devant un public de 30 000 personnes. Le vainqueur du festival mondial remportera une distribution internationale, une campagne promotionnelle dans 12 pays et une tournée européenne complètement commanditée par l'organisation.
Emergenza, c'est :
82 310 groupes
15 253 concerts
34 nations
785 salles