La 21e édition du Symposium Bromont en art se déroulait lors de la dernière fin de semaine.

Tous les ingrédients étaient réunis au symposium Bromont en art

Plusieurs arboraient un sourire à Bromont, en ce beau dimanche après-midi. Pendant toute la fin de semaine, la 21e mouture du Symposium Bromont en art a invité les amoureux de créations artistiques à venir faire un tour. Exposants, touristes et amateurs d’œuvres d’art considèrent l’événement comme un succès.

Ce rendez-vous au Vieux-Village de Bromont a rassemblé 132 artistes représentant tous les médiums d’art visuel, et provenant de toutes les régions du Québec. Plus de 2000 œuvres ont été présentées dans cette galerie d’art à ciel ouvert. Peintres, sculpteurs, dessinateurs et céramistes ont notamment été remarqués.

« Cela a été fantastique ! », se réjouit Rénald Cusson, organisateur de l’activité. Il souligne notamment le talent des artistes présents et la satisfaction des clients.

« C’est toujours une belle expérience de venir ici. Les œuvres sont très variées et on fait de belles rencontres », mentionne Stéphanie Roy, exposante pour une quatrième année.

Plusieurs artistes présents en étaient à leur première visite. C’est notamment le cas de Maryse Gosselin et Caroline Marcant. Ces dernières espèrent pouvoir revenir l’année prochaine.

« Cet événement, c’est la cerise sur le sundae », lance Caroline. Selon elle, l’ambiance y est particulièrement conviviale.

Il était possible cette année de télécharger le guide complet de l’événement grâce à une application mobile gratuite. Quelques personnes l’ont installé et ont apprécié son utilité. Les entrevues diffusées en direct sur la page Facebook de l’événement correspondent à l’autre nouveauté.

Grande affluence

Un achalandage important a pu être remarqué par l’équipe de La Voix de l’Est présente sur place. Les trottoirs de chaque côté de la chaussée étaient bondés de personnes. Selon M. Cusson, le nombre de visiteurs est supérieur au record de 26 000 établi l’an dernier.

Plusieurs profitaient de l’événement et repartaient des kiosques avec une nouvelle œuvre d’art. Ces personnes provenaient d’un peu partout du Québec.

« J’ai fait de belles ventes, dont une œuvre qui s’en va à Laval et une autre qui part pour Sherbrooke », indique Danielle Lemay, peintre de Granby se spécialisant dans le style noir et blanc.

Cette dernière est une habituée de l’événement et elle était présente pour une 12e année. Selon elle, la température était idéale afin de donner le goût aux gens de se déplacer sur le site. D’ailleurs, les restaurants situés sur cette rue ne pouvaient demander mieux pour la fin de semaine. Effectivement, les terrasses débordaient d’individus voulant se rafraîchir.

De plus, la circulation a été ralentie sur le Boulevard de Bromont ainsi que sur la rue Shefford en raison des activités du symposium.

Depuis sa toute première apparition en 1998, Bromont en art permet aux artistes en art visuel de s’exprimer. Qu’ils soient de Bromont, de la région des Cantons-de-l’Est ou d’ailleurs, ces derniers peuvent se faire connaître davantage en exposant à cet événement.