L'émission de télé <em>Ramdam</em> (2001-2008)
L'émission de télé <em>Ramdam</em> (2001-2008)

La liste: cinq séries d’après l’école

L'équipe des arts
L'équipe des arts
Le Soleil

1. Watatatow (1991-2005)

«C’est cool, carrément buzzant et puis c’est même tripant...» scandait le rap du générique de Watatatow, feuilleton qui a marqué les ados québécois pendant près d’une quinzaine d’années. On y a découvert le regretté Hugo St-Cyr (et son inoubliable Michel Couillard), Fabien Dupuis et son bum Chicoine, mais aussi bon nombre de comédiens (Serge Postigo, Véronique Bannon, Charles Lafortune, Marilyse Bourke, etc.) qui ont fait leur chemin par la suite à l’écran. «Sharp à l’os», qu’on vous disait... Geneviève Bouchard

2. Ramdam (2001-2008)

Oui, Mariloup Wolfe entrait dans la trentaine quand elle a abandonné le personnage de l’ado Mariane dans la série Ramdam. Pas grave, avec son visage juvénile — comme ceux de ses collègues —, on y a cru. Les jeunes téléspectateurs se sont reconnus dans cette famille reconstituée nombreuse et pas de tout repos, faisant de l’émission un grand succès de la chaîne Télé-Québec. Geneviève Bouchard 

3. Tactik (2009-2013)

Avant de percer l’écran dans la série de films de Ricardo Trogi (1981, 1987, 1991) et de lui-même devenir cinéaste en proposant cet été son premier long métrage, Flashwood, Jean-Carl Boucher s’était fait remarquer encore enfant dans cette série jeunesse. Idem pour son confrère Pier-Luc Funk, qui nous a plus tard fait rigoler à SNL Québec, notamment. L’émission a aussi eu l’avantage de ramener devant le jeune public Micheline Bernard, l’inoubliable Jocelyne de Radio Enfer. Geneviève Bouchard

4. Skins (2007-2013)

Un Degrassi avec beaucoup plus de drogue et de la bien meilleure musique? C’est un peu la prémisse de cette série britannique de sept saisons qui a marqué une génération entière. Dans la première mouture (la meilleure), on y trouve huit amis de Bristol qui explorent les débuts de leur vie d’adulte avec des sujets tabous comme la sexualité, la religion, les troubles alimentaires, etc. Une série touchante et troublante qui a un peu vieilli, mais qui aborde des thèmes toujours aussi actuels. Léa Martin

5. Community (2009-2014)

Peut-être la meilleure sitcom n’ayant jamais existé… Cette série de six saisons raconte l’histoire d’un groupe d’étude pour un cours d’espagnol dans un community college. Une série absurde, mais à la fois touchante qui repose sur de nombreuses références cinématographiques et de pop culture. On s’attache aux personnages en un rien de temps, garanti! Léa Martin