Les filles de T.eenagers ont brillé avec leur performance sur les airs de Le freak, de Chic, à l’émission en direct Danser pour gagner.

T.eenagers poursuit son aventure au petit écran

La troupe de danse T.eenagers a eu chaud, mercredi soir, aux directs de l’émission Danser pour gagner. Les danseuses, les plus jeunes à participer à la compétition, ont été les dernières à apprendre qu’elles étaient sauvées par le public.

Le nombre de votes reçus par équipe n’a toutefois pas été dévoilé. Impossible donc de savoir quelle troupe a été la plus populaire auprès du public. Après avoir appris qu’elles passaient à la prochaine étape, les T.eenagers sont montées sur scène pour présenter leur numéro à saveur disco sur Le freak, de Chic, tout en incorporant le russian kick dans leur chorégraphie.

La thématique et le mouvement imposé avaient été dévoilés la semaine dernière. Les cinq filles de l’école Tendanse, qui ont eu quatre jours pour monter ce numéro avec leur chorégraphe Geneviève Gallant, ont été énergiques sur scène et ont su bien intégrer le disco à leur danse hip-hop.

Elles ont par ailleurs réalisé un mouvement sur la tête — celui-ci ressemblait au pont en gymnastique, mais sans les mains — qui a impressionné la juge Laurence Nerbonne. Elle n’a pas manqué d’en souligner la maîtrise. Par contre, la chanteuse leur a lancé le défi de jouer avec la musicalité pour marquer le pas sur des instruments qui ne sont pas nécessairement les principaux.

La danseuse professionnelle Kim Gingras y est aussi allée d’un conseil, celui de transformer leur énergie pour changer de texture, en intégrant par exemple d’autres styles de danse.

« C’était super beau !, a pour sa part lancé Denis Bouchard, invité à juger la mise en scène. C’était quasiment trop pour du disco, mais c’était vraiment beau. Vous avez commencé le numéro comme vous aviez fini celui de la première émission, très beau flash. »

Les trois juges ont somme toute été enchantés par leur performance. Les dix équipes de partout au Québec devaient préparer un numéro de 55 secondes avec une thématique disco, tout en ayant un défi personnalisé à remplir.

« Le russian kick, physiquement c’est demandant et en plus, on a décidé de l’intégrer à la fin, souligne Geneviève Gallant, aussi propriétaire de l’école Tendanse. On a fait beaucoup de descends, remonte et à la fin, c’était exigeant. J’ai adoré le disco aussi. J’ai hâte d’avoir l’autre défi. Sur pression comme ça, on n’a pas beaucoup de temps et j’adore ça. Le bagage qu’on partage avec tous les autres danseurs, c’est vraiment le fun. »

Rappelons que les téléspectateurs sont invités à voter pour leur équipe préférée à la fin des émissions en direct en vue de l’émission suivante. Deux équipes seront soumises à l’élimination et ce sera aux juges de décider qui poursuivra l’aventure.