T.eenagers ont séduit les juges lors de l’émission à mi-parcours de Danser pour gagner, mercredi soir. Elles ont été sauvées par le public avant leur performance.

T.eenagers en route vers la prochaine étape

Les commentaires formulés par les juges de Danser pour gagner, la semaine dernière, ont porté leurs fruits. La troupe T.eenagers est revenue sur scène confiante et en contrôle, tel un poisson dans l’eau, lors de l’émission en direct de mercredi soir.

Encore une fois, les danseuses du groupe ont appris en même temps que les téléspectateurs qu’elles avaient été sauvées par le public. Elles ont eu à peine quelques minutes pour se concentrer et livrer une performance qui a plu au trio de juges.

Le quintette a dû danser sur une version remixée de Piscine, de Fanny Bloom. « Ce soir on veut faire venir à vous des émotions teen-nageuses », a dit l’une d’elles avant leur performance, usant d’un jeu de mots bien choisi.

« Vous m’avez eu ! a lancé la chanteuse et juge Laurence Nerbonne. Vous êtes entrées comme ça, bras dans les bras, et je me suis dit : “ah non, elles n’ont vraiment pas compris ce que je leur ai dit. Mais il y a eu une fracture musicale et vous êtes devenues des mégas T.eenagers super fortes!” »

Des propos que corrobore le metteur en scène Denis Bouchard. Celui-ci a tenu à rappeler aux filles que les chorégraphies « manquent un peu de lignes directrices. » Il propose d’isoler un personnage et d’exploiter son histoire.

La danseuse professionnelle Kim Gingras, l’idole des T.eenagers, a pour sa part eu de très bons mots pour la troupe. « Côté danse, c’était ma performance préférée de vous jusqu’à présent. Vous avez vraiment écouté ce qu’on avait dit la semaine passée, vous avez retroussé vos manches et vous avez livré. J’ai aimé toutes les variations. Justement, côté texture, on en parlait, rythme, vitesse et tout ça, c’était vraiment bien fait. Continuez à travailler fort et, moi, ça me fait triper de savoir que vous avez inspiré plein de jeunes filles et de garçons à danser. »

Une tape dans le dos qui fait du bien
La troupe de l’école Tendanse a travaillé fort pour livrer la marchandise. « On a essayé d’appliquer ce que les juges nous ont dit, assure leur chorégraphe et la propriétaire de l’école, Geneviève Gallant. C’est le fun qu’ils le remarquent. On est rendus au milieu de l’aventure et tout le monde est plus fatigué, alors ça fait du bien d’avoir une tape dans le dos. »

Les filles étaient très heureuses des commentaires qu’elles ont reçus après leur performance, particulièrement de la part de Kim Gingras.

« Elles apprécient vraiment son parcours et, avec ce qu’elle a fait dans sa carrière, elles se disent que c’est accessible pour elles aussi. Elle est inspirante. La semaine passée, elle a été une des juges les plus directes. Je sais que, ce soir (mercredi), elles voulaient lui prouver qu’elles avaient leur place à l’émission. »

Mission accomplie, puisque l’aventure se poursuit pour au moins une autre semaine.

Il ne reste plus que sept équipes dans la compétition. Elles ont pris connaissance du thème de leur prochain numéro après l’émission.