Le comédien Marc Messier et l'animateur de Viens-tu faire un tour?, Michel Barrette, ont fait un saut à la cantine Chez Ben, lundi, dans le cadre du tournage de la 100e émission.

Surprise pour Michel Barrette, souvenirs pour Marc Messier

La cantine Chez Ben a une fois de plus reçu de la grande visite, lundi. De passage à Granby en compagnie du comédien natif de Granby Marc Messier, l'équipe de Viens-tu faire un tour ? y a clôturé sa journée. Et n'a pas manqué de souligner le 100e invité... en surprenant l'animateur !
« Je m'attendais à une surprise pour Marc, un gâteau, quelque chose, mais quand j'ai vu que le gâteau était apporté par mon gentil fils de 10 ans, Jonathan, j'ai trouvé ça très touchant », a avoué un Michel Barrette encore secoué à La Voix de l'Est, quelques minutes après la fin du tournage.
L'humoriste animateur a été ému au point de verser quelques larmes, aux côtés d'un Marc Messier­ dans le coup depuis le début. « La plus grosse charge d'émotion de l'émission, c'est finalement l'animateur qui l'a eue ! » a-t-il lancé en riant.
Tendre enfance, douce nostalgie
L'interprète de personnages inoubliables au fil des ans - Marc Gagnon, Réjean Pinard, Bob Chicoine, etc. - a beaucoup apprécié son périple dans sa ville natale à bord de la Pontiac 1935 généreusement prêtée par un collectionneur. 
« Mais Granby a tellement changé depuis que je l'ai quittée, autour de l'âge de 20 ans, que c'est plus de la curiosité que de l'émotion que j'ai réellement vécue aujourd'hui », a-t-il admis. « Je ne reconnais plus grand-chose... Ce n'est plus le même stade de baseball­, plus le même aréna... »
Même la maison où il a grandi, rue Notre-Dame, a subi plusieurs modifications au fil des ans. C'est néanmoins entre ses murs - les actuels propriétaires ayant généreusement ouvert leur porte - qu'il a ressenti le plus de nostalgie, confie-t-il. « J'ai immédiatement pensé à mes parents, aujourd'hui décédés. Je me suis revu enfant, en train de peinturer le garage, le même garage que mon père a construit et qui est encore là aujourd'hui... J'ai hâte de voir mes frères et soeurs pour leur conter ça. »
Il s'est également souvenu du commerce de son père, rue du Centre ; ce dernier était barbier à l'ancien terminal d'autobus. « Je suis surpris de voir qu'il n'existe plus... et de voir qu'aujourd'hui, ironiquement, on y retrouve pas loin la Maison du cheveu... »
Plusieurs bons souvenirs lui sont également remontés à la mémoire dans la cour de l'école primaire St-Eugène, où il a passé de nombreuses heures à jouer au hockey. « J'ai passé mon enfance sur cette patinoire, en compagnie de Marc Tardif (NDLR: ancien joueur de la ligue nationale ayant notamment joué pour le Canadien­ et les Nordiques). »
Le comédien s'est également rappelé ses soirées à l'Escale, autrefois transformé en centre de danse. « C'est l'impresario Pierre Gravel qui, déjà, organisait des spectacles. » Et il s'est remémoré ses étés au parc Avery­, où il a longtemps été animateur en faisant des spectacles de marionnettes. « Quand le lion s'est échappé du Zoo (NDLR: en 1968), j'ai souvent fait croire aux gens que je l'avais vu sur un balcon pas loin », évoque-t-il avec un malin plaisir en riant.
Chez Ben
Si la journée s'est terminée à la cantine Chez Ben, c'est non seulement parce qu'il s'agit d'un lieu mythique à Granby, mais aussi parce que Marc Messier a pratiquement vu naître cette institution. 
« J'en ai connu le fondateur, du temps que la cantine était un vrai stand à patates dans le parc (Pelletier) de l'autre côté de la Principale. Mon ami, mon alter ego, y travaillait. Tous les matins, il épluchait les patates dans le sous-sol de Bernard "Ben", le grand-père de l'actuel propriétaire. »
N'allez toutefois pas croire qu'il s'agissait là d'un premier retour aux sources pour Marc Messier en 50 ans ; il a remis les pieds à Granby à quelques reprises, notamment lors des représentations de Broue au Palace. Le comédien qui soufflera ses 70 bougies en août passe également de bons moments dans la région depuis nombre d'années puisqu'il possède une maison de campagne à Lac-Brome.
L'émission sera diffusée le 16 juillet.