Chargées d'ouvrir le festival, Les soeurs Boulay ont fait salle comble, vendredi soir, au centre communautaire des loisirs.

St-Paul dans tous ses arts: une deuxième édition réussie

Coorganisatrice de l'événement, Laure Rodriguez-Vigouroux était tout sourire au moment de dresser le bilan du 2e festival Saint-Paul-d'Abbotsford dans tous ses arts, dimanche après-midi. Abondante et variée, la programmation a fait le bonheur des participants, petits et grands.
« Pour toutes les activités, on avait continuellement près de 200 personnes sur les sites. Pour une petite municipalité comme la nôtre, je pense que c'est un franc succès », se réjouit Mme Rodriguez-Vigouroux, qui oeuvre en tant que coordonnatrice des services municipaux. 
« On est allés dans la continuité, mais on a peaufiné notre programmation pour la rendre encore plus cohérente. Il s'agit vraiment de mettre en lumière les arts et la culture, sous toutes leurs formes. »
Les organisateurs ont été en mesure d'attirer de gros noms dans le cadre de concerts payants. Les soeurs Boulay ont fait salle comble, vendredi soir au centre communautaire des loisirs. Grégory Charles a également offert une prestation piano-voix à l'église catholique de Saint-Paul samedi soir. 
« Grégory est un extraordinaire pédagogue du milieu de la culture. On ne pouvait pas avoir un meilleur porte-parole pour notre festival », estime Laure Rodriguez-Vigouroux. 
Dimanche matin, la météo était idéale pour une conclusion à l'extérieur. Monté par Vanessa Borduas, le spectacle Talents d'Abbotsford a notamment permis de faire rayonner des artistes provenant de nombreuses disciplines. 
Près de 150 personnes étaient également entassées sous le chapiteau pour la performance de la chanteuse pop Madmoiselle, qui était chargée de clore le festival. 
« Tous les artistes ont été extrêmement généreux de leur temps. Ils ont offert des spectacles spécifiques pour Saint-Paul-d'Abbotsford », souligne l'organisatrice. 
La population impliquée 
Le comité organisateur tenait par ailleurs à placer les citoyens de la région au coeur de l'événement. 
« Pour toutes les activités gratuites, l'objectif était de faire participer la population, qu'elle s'intègre dans la programmation. Et je pense qu'on a relevé le défi », juge Mme Rodriguez-Vigouroux.
« Samedi, on avait un salon des artisans locaux. Et toute la journée, il y avait des activités pour les enfants : un atelier théâtral, (l'activité) Ma musique en BD et aussi la troupe Tendanse qui est venue faire danser les enfants de Saint-Paul. C'était vraiment chouette. »
Notons par ailleurs que Les enfants de l'Opéra - un organisme qui vient en aide aux jeunes de cinq municipalités environnantes - tenaient un souper spaghetti samedi soir à l'école Micheline-Brodeur. La Voix de l'Est n'a toutefois pas été en mesure de confirmer les sommes amassées. 
« Le stationnement était plein, ça, je peux vous le dire », indique Laure Rodriguez-Vigouroux.