Marjo et France D’Amour ont enchaîné leurs classiques pour le plus grand plaisir de leurs fans.

Soif de musique: place aux femmes qui rockent

Le festival Soif de musique a fait une belle place aux rockeuses vendredi soir à Cowansville. Angel Forrest puis le duo de Marjo et de France D’Amour ont su attirer les foules avant le concert de Kevin Parent. La seconde soirée du nouveau festival a attiré près de 5000 personnes, selon les estimations des organisateurs.

«On ne voudrait pas être ailleurs qu’ici », a lancé France D’Amour en entrant sur scène.

À voir l’énergie qu’elle a déployée sur scène durant sa prestation avec Marjo et le plaisir évident qu’elle partageait avec les membres de son groupe, on peut la croire sans aucun doute.

Surtout, ce plaisir était partagé par la foule qui est arrivée en grand nombre dès les premières notes d’Angel Forrest en début de soirée. Près d’un millier de personnes s’était alors déjà massé devant la scène du festival située sur le terrain de l’école secondaire Massey-Vanier.

Ancienne Cowansvilloise aujourd’hui établie à Granby, Angel Forrest continue de donner des frissons aux amateurs de musique après 32 ans de carrière. Parmi toutes ces interprétations provenant de ces derniers albums, ce sont ses reprises de Janis Joplin qui ont électrisé davantage la foule.

Loin de s’être assagie avec les années, la chanteuse de blues a profité de la soirée dans la région pour annoncer la sortie de son prochain album Hell Bent with Grace, dont la sortie est prévue pour novembre prochain.

«Le concept, c’est simple, c’est moi en ménopause. Vous allez voir que ça rock pas mal ! », a-t-elle expliqué.

«Nous l’aimons beaucoup, nous sommes déjà allés la voir au festival de blues de Tremblant et à Sherbrooke», a mentionné une spectatrice, Kateri Charron.

La barre était haute, mais le duo de Marjo et France D’Amour l’a visiblement relevé avec succès vu l’enthousiasme de la foule. Alternant entre interprétation en solo et en duo, les deux femmes ont enchaîné leurs classiques pour le plus grand plaisir de leurs fans.

«Nous sommes là pour toute la soirée. C’était l’occasion pour sortir entre collègues. On est chanceux d’avoir ça à Cowansville », a affirmé Patricia Gilbert.

À l’heure de mettre sous presse, Kevin Parent n’était pas encore monté sur scène.

Succès

L’organisateur Philippe Mercier était très heureux du succès de la seconde soirée. «Les gens sont arrivés plus tôt aujourd’hui. Je n’entends que de bons commentaires », a-t-il soutenu.

L’entrevue avec le journaliste de La Voix de l’Est a d’ailleurs été entrecoupée par les compliments adressés à M. Mercier sur la qualité de l’organisation.

Avec Kevin Parent comme tête d’affiche, le succès était presque assuré aux dires de Philippe Mercier.

«Avec Expérience Embargo, nous avons déjà collaboré avec Kevin Parent et on a adoré son spectacle. C’est aussi Kevin Parent qui a le record d’assistance pour un spectacle à Cowansville. Il avait attiré autour de 10 000 personnes à Musique en Vue dans les années 90», a-t-il rappelé.

En seconde place sur le podium, Les Cowboys Fringants qui se retrouveront d’ailleurs sur scène samedi soir.

«Avec eux, on ne sait jamais, on attendait 5000 personnes à l’un de leurs derniers spectacles et il est venu 40 000 personnes », a raconté Philippe Mercier en demandant aux gens d’arriver tôt samedi.

Le groupe sera précédé des concerts d’Édouard Lagacé et de ses «invités surprise», de la formation Bleu Jeans Bleu et d’Émile Bilodeau.