Les 8es Shows du parvis se déplaceront de l’église Notre-Dame à l’église St-George (notre photo), et se dérouleront sur une seule journée, le 15 septembre.

Shows du parvis: une journée, plusieurs spectacles

Percussions, punk rock, prestation aérienne, grunge des années 90... La programmation des 8es Shows du parvis se veut éclectique et saura satisfaire un peu tout le monde, le 15 septembre prochain.

Comme l’avait annoncé La Voix de l’Est en juillet dernier, l’événement automnal se déplacera de l’église Notre-Dame à l’église St-George, et se déroulera sur une seule journée. Ce changement de formule s’explique par le retrait de la Ville de Granby dans le dossier ainsi que les travaux en cours à l’église Notre-Dame.

Les festivités débuteront donc à 14 h et s’étireront jusqu’à 23 h, indique l’organisateur, Jean Bruneau.

En tête d’affiche, Jay Guertin et son groupe Sliver rendront hommage à Nirvana à compter de 21 h sur la scène principale érigée sur le terrain devant l’église St-George.

Il sera précédé du duo composé de l’artiste aérienne Monik Ménard et de la chanteuse Francine Poitras. Cette dernière accompagnera en musique les acrobaties de la première, qu’on avait pu voir l’an dernier alors que les Shows du parvis s’étaient déroulés à l’Imperial Tobacco.

La formation granbyenne About Time se produira pour sa part à 16 h et reprendra certains grands succès des groupes les plus populaires, de Green Day à Ozzy Osbourne en passant par Mickael Jackson. « Ce ne sera pas des copies conformes des tounes, ils les font à leur saveur punk rock californien », mentionne M. Bruneau.

Dès 14 h, une seconde scène, aménagée dans le stationnement de l’endroit, proposera une formule micro ouverte aux amateurs désireux de se faire connaître. Aucun nom n’est officiel pour l’instant, laisse entendre l’organisateur, mais la rumeur veut que Lunatikos, l’un des deux groupes finalistes au concours Le meilleur band en ville, organisé dans le cadre de Granby en fête, vienne faire son tour.

L’ensemble de percussions Stonda, un groupe d’amis qui partagent une passion commune pour la musique afro-brésilienne, déambuleront par ailleurs sur le site et offriront deux prestations rythmées, la première à 14 h 30 et la seconde à 20 h 30.

D’autres surprises pourraient encore s’ajouter à la programmation, indique par ailleurs Jean Bruneau, qui invite les gens à suivre la page Facebook des Shows du parvis pour recevoir les dernières mises à jour.

Comme par les années passées, l’événement viendra en aide à deux organismes communautaires de la région, le Centre de prévention suicide Haute-Yamaska et La Maison des jeunes La Barak. Bien que les spectacles soient présentés au public gratuitement, une contribution volontaire est suggérée, glisse M. Bruneau.