Marc-André Lavallée, Steven Charland et Jean-François Bombardier veulent faire revivre la scène punk à Granby avec The Welldone Productions.

Second souffle pour la musique punk de Granby

Les trois amateurs de musique punk derrière The Welldone Productions sont persuadés d’insuffler une seconde vie à la scène punk granbyenne. La programmation de leur première soirée vient tout juste d’être dévoilée et devrait réussir à convaincre les plus sceptiques.

L’équipe veut frapper fort pour leur première soirée-spectacle, le 19 janvier prochain à l’Escale. Fort comme le type de musique qui y sera à l’honneur, mais surtout pour la qualité de la programmation.

Deux groupes granbyens se produiront sur les planches de l’Escale: A life Forsaken et SouthBound, qui comptent dans leur rang deux des organisateurs du spectacle.

Comme têtes d’affiche, les producteurs ont réussi à attirer, Boundaries, Feels Like Home et Get the Shot, trois groupes basés dans la région de Québec qui roulent leur bosse sur la scène européenne.

Frédéric Ouellet, guitariste et gérant de Feels Like Home, ne cache pas son enthousiasme. « Ça fait partie du 5% des meilleurs producteurs avec lesquels on a travaillé et c’est sûr que quand on est bien accueilli, on fait un effort supplémentaire pour la promotion du show », explique celui qui s’est déjà produit à quelques reprises à Granby.

Frapper fort

Les amateurs de musique derrière le projet, Marc-André Lavallée, Steven Charland et Jean-François Bombardier se désolaient de la quasi-extinction de la scène punk à Granby et souhaitaient souffler sur ses braises encore ardentes.

« Au début on voyait ça seulement comme un rêve, confie Steven Charland, mais on s’est informé et a discuté avec les bonnes personnes qui nous ont guidés. »

Après avoir soumis leur dossier à Vie culturelle et communautaire de Granby, le trio a tenu à rencontrer le maire Pascal Bonin pour « jaser de la faisabilité du projet ».

« Nous avons eu un super bon accueil. On a discuté plus d’une heure avec lui et il était vraiment ouvert. On voyait que nos visions de l’art et de la culture à Granby se rejoignaient. L’idée c’est de combler un vide puisque des concerts anglophones et de musique punk, il n’y a pas beaucoup à Granby », soutient Jean-François Bombardier.

La vision du groupe a visiblement séduit le comité de Vie culturelle et communautaire de Granby également puisqu’ils ont eu droit à la plus importante subvention (5000$) du Programme des initiatives culturelles.

« On apprécie et on tient à redonner à la communauté. C’est pour ça qu’on s’est associé avec la maison des jeunes », précise Jean-François Bombardier.

Les mineurs seront d’ailleurs autorisés à la soirée, une rareté dans l’univers des spectacles punks qui se déroulent habituellement dans les bars.

Bien fait

La qualité de la programmation ne garantit toutefois pas le succès de l’aventure et les trois hommes le savent. D’autres ont tenté d’organiser des concerts à Granby et s’y sont cassé les dents.

« Je pense qu’on a un meilleur plan de match. On a réfléchi avant de se lancer et il n’y a rien qui est improvisé. C’est pour ça "Welldone", on veut que ce soit bien fait, explique Marc-André Lavallée. Surtout, on ne le fait pas pour l’argent, on le fait pour la scène. Tout est calculé pour rentrer dans les dépenses, sans surplus. On veut donner la meilleure expérience aux spectateurs et le meilleur accueil aux artistes. »

L’équipe, qui fignole les derniers détails de la soirée du 19 janvier, commence déjà à organiser un second rendez-vous qui devrait avoir lieu en mai prochain.

« Les gens qui connaissent les groupes voient que c’est vraiment une programmation incroyable pour un premier événement, mais s’ils sont impressionnés, ils vont tomber à terre avec le second spectacle qui sera à un autre niveau », prévient M. Lavallée.

Sans vouloir trop en dévoiler, le trio avance que la tête d’affiche sera un groupe « connu partout à l’international ».

Alors que la première soirée regroupe essentiellement des formations de musique hardcore et ses dérivés, ce sera plutôt les sonorités punk rock qui résonneront au printemps. Par la suite, ils aimeraient inviter des groupes ska et métal. Selon le succès rencontré, la subvention permettra l’organisation de trois ou quatre soirées.

En attendant, les producteurs mettront les billets du premier spectacle lundi. Tous les détails seront précisés sur la page Facebook The Welldone Productions.