Réal Béland marchera dans les pas de Mad Dog Vachon cet automne à Historia.

Séries+ et Historia: enfin du contenu d'ici

CHRONIQUE / Il y avait trois ans que Corus n’avait pas organisé de lancement de presse pour ses chaînes spécialisées. Entre-temps, le commissaire de la concurrence lui a refusé la vente de Séries+ et Historia à Bell Média. La firme ontarienne a donc dû prendre une décision, celle de garder dans son giron ces deux chaînes, qui ne sont pas du tout en difficulté par ailleurs.

Séries+ n’a effectivement pas perdu son titre de chaîne spécialisée de divertissement numéro un au Québec, qu’elle détient depuis 10 ans. Même qu’elle a gagné 29 % de parts de marché chez les femmes de 25 à 54 ans l’hiver dernier.

Jeudi matin, on sentait la directrice principale des chaînes spécialisées francophones, Julie Godon, fébrile de dévoiler sa première programmation automne-hiver, en vigueur dès lundi prochain. «Séries+ et Historia sont là pour rester», a-t-elle martelé fièrement. Après deux années où les productions originales étaient quasi inexistantes sur ces deux chaînes, elle a sollicité les producteurs d’ici pour bâtir une grille plus substantielle.

Ainsi, deux ans après Plan B, Séries+ revient à la fiction québécoise avec Le Phoenix, minisérie de six épisodes d’une heure, prévue pour le printemps prochain. Guylaine Tremblay et Josée Deschênes y incarnent deux bonnes amies, Mumu et Loulou, qui abandonnent tout pour partir sur la route en véhicule récréatif vers la baie James. Veuve, Mumu veut aller y répandre les cendres de son mari, mort sur le chantier d’un barrage. En froid avec sa fille Caro (Julianne Côté), qui a refait sa vie avec sa psychologue, plus vieille qu’elle, Mumu appelle sa nouvelle bru «la vieille bitch». Celle-ci sera jouée par Chantal Fontaine. La série est signée Julie Roussel et Anthony Ferro et réalisée par Francis Leclerc. D’autres projets de fictions québécoises sont à l’étude pour les prochaines saisons à Séries+.

Mais ne nous leurrons pas : la grille de la chaîne est essentiellement composée d’acquisitions étrangères. Parmi elles, Station 19, sur une équipe de valeureux pompiers de Seattle. Les habitués de Dre Grey, leçons d’anatomie, des mêmes producteurs, reconnaîtront l’hôpital où sont transportées les victimes d’un incendie. Dès mercredi prochain à 21h. Séries+ a aussi acheté Charmed, avec un nouveau trio de sorcières, qui commençait mercredi à 22h, puis Le code et FBI. De nouvelles saisons de Blue Bloods, Bull, des trois NCIS et de Madame la secrétaire d’État sont à la grille.

Le catalogue d’Historia compte davantage de productions québécoises. À commencer par Transmission impossible, sur des propriétaires et le personnel de trois ateliers de mécanique, qui restaurent ce qu’on appelle des «muscle cars», souvent en très mauvaise condition, pour les revendre. Personnages colorés à prévoir, le jeudi à 21h. 

Puis, Dans les pas de... permet à des vedettes de retracer le parcours de personnages de notre histoire. Par exemple, Pierre-Yves Lord s’intéresse à René Lévesque, dont il lit à haute voix un discours que l’ancien premier ministre avait écrit pour la défaite du Oui en 1980, mais qu’il avait finalement laissé tomber. Yves P. Pelletier s’est quant à lui penché sur l’histoire de Rose Ouellette «La Poune». Il rencontre entre autres sa petite-fille Kathleen Verdon, qui révèle avec émotion que le grand amour de Mme Ouellette s’appelait Gertrude. Marie-Thérèse Fortin marchera «dans les pas de» Marie Victorin, et Réal Béland, dans ceux de Mad Dog Vachon. Plus tard en novembre, le vendredi à 22h.

Les images tournées par drones de Conquérants des glaces sont splendides et spectaculaires. Une équipe a suivi des courses de canots à glace dans plusieurs coins de la province, dont Québec. C’est prévu à l’hiver, tout comme Au pic et à la pelle, où on nous fait témoins du travail fascinant de six archéologues québécois. 

Si vous aimez les combats et la guerre, plusieurs séries du catalogue de History Channel feront votre bonheur. Il y en a même une, De l’acier et du feu : coupe ou crève, où des participent tranchent tout sur leur passage avec des épées et des haches ultra aiguisées. Pas pour moi, mais la deuxième saison commence mercredi à 21h. 

Au Québec, Corus détient toujours les chaînes Télétoon et La chaîne Disney.

Autiste bat un record 

La première du docu-réalité Autiste, bientôt majeur a battu un record d’auditoire pour la chaîne Moi et cie : 355 000 téléspectateurs ont vu la première mercredi soir, pour 14,9 % de parts de marché. C’est énorme pour une chaîne spécialisée. Chez les 25-54 ans, Autiste a même été l’émission la plus regardée à 19h30, toutes chaînes confondues. Si vous l’avez manquée, elle est rediffusée dimanche à 18h. Émotions garanties.