Le clou de l'exposition réside sans doute dans le tour de minirail qu'il est possible de faire en réalité virtuelle à travers une partie du site - la partie ouest de l'île Notre-Dame, où se trouvaient notamment les pavillons du Canada, d'Israël, de la Yougoslavie et de la France.

Replonger dans l'univers d'Expo 67

Depuis jeudi, le Centre d'histoire de Montréal présente Explosion 67 - Terre des Jeunes, pour souligner le 50e anniversaire de l'Expo 67. Derrière cette exposition hautement technologique, il y a le brio d'un p'tit gars originaire de Saint-Césaire, Pascal Pelletier, et de l'équipe qui l'entoure désormais dans la compagnie de production audiovisuelle qu'il a fondée il y a maintenant 10 ans.
Explosion 67, c'est une invitation à se replonger dans l'effervescence d'une société en pleine transformation, dans « la vision futuriste et optimiste du monde proposée à la jeunesse des années 1960 », explique-t-on. Avec une solide expertise en réalité virtuelle, décors immersifs, expériences interactives et autres spécialisations à la fine pointe de la technologie, Productions Figure 55* était bien placée pour répondre à la commande et « rendre hommage aux innombrables innovations technologiques qui caractérisaient­ l'expérience d'Expo 67 ».
Panneaux dynamiques, projections multiples, explorations visuelles et tactiles et ambiances sonores composent ainsi l'exposition mise sur pied par Pascal­ Pelletier­ et son équipe. Les visiteurs sont notamment invités à recréer les différents pavillons sous forme de casse-têtes, à revoir des photos-souvenirs­, à apprécier, depuis des binoculaires, une vue à 180 degrés sur la ville de Montréal­ telle qu'elle était à l'époque depuis le site d'Expo 67, à revivre quelques pans d'histoire grâce à des images d'archives, ou encore à entrer dans une pièce aux ambiances psychédéliques rappelant étrangement le fameux Kaléidoscope. « Tout est virtuel ! Il n'y a pas ou vraiment très peu d'artefacts ! , insiste M. Pelletier. « C'est ce qui nous distingue des autres expositions sur le même sujet », croit-il.
Minirail en réalité virtuelle
Mais le clou de l'exposition réside sans doute dans le tour de minirail qu'il est possible de faire en réalité virtuelle à travers une partie du site - la partie ouest de l'île Notre-Dame, où se trouvaient notamment les pavillons du Canada, d'Israël, de la Yougoslavie et de la France.
Pour ce faire, explique M. Pelletier­, Productions Figure 55 est partie des plans modélisés en 3D qu'avait effectués pendant 10 ans ( !), dans ses temps libres, Dominic Tremblay, un passionné d'Expo 67. « Il nous a épargné énormément de travail. Il nous restait seulement à les bonifier. »
Malgré tout, la réalisation des 4min28 de film en réalité virtuelle n'a pas été une mince tâche : ç'aura­ pris quatre mois de travail !
Pascal Pelletier
Autres projets
La réalité virtuelle peut être utilisée à de multiples fins : médicales, industrielles, immobilières, touristiques... Pascal Pelletier et son équipe l'utilisent surtout à des fins artistiques. Bien qu'Explosion 67 - Terre des Jeunes soit le plus gros projet que Productions Figure 55 ait réalisé depuis sa fondation en 2006, plusieurs autres se sont fait remarquer, à commencer par Résonances boréales, présenté dans le dôme de la SAT (Société des arts technologiques) aux printemps 2016 et 2017. Il s'agit d'un spectacle immersif où des images d'aurores boréales filmées en temps réel sont projetées sur 360 degrés pendant que le pianiste Roman Zavada interprète ses compositions.
En 2014, Pascal Pelletier a également coproduit avec la SAT le projet d'immersion visuelle et musicale Harmonielehre avec l'OSM.
À noter que dès mercredi, une autre expérience en réalité virtuelle entourant le 50e anniversaire d'Expo 67 et réalisée par Productions Figure 55 sera proposée au Musée d'art contemporain. « On nous a demandé de recréer l'intérieur du Kaléidoscope­. Les visiteurs pourront donc y entrer en réalité virtuelle », laisse savoir le président et fondateur de l'entreprise. Il ne s'agit là qu'un des éléments de l'exposition présentée, À la recherche d'Expo 67, réunissant 19 oeuvres conçues par des artistes québécois et canadiens.
* Veuillez noter que pour alléger le texte, nous n'utilisons que Productions Figure 55. Cette dernière travaille cependant en étroite collaboration avec Studio Plasma - dont Pascal Pelletier est copropriétaire - pour tout ce qui concerne la postproduction de ses projets. 
La réalité virtuelle, c'est quoi ?
La réalité virtuelle (en anglais, virtual reality ou VR) est une technologie qui permet de plonger une personne dans un monde artificiel créé numériquement. Il peut s'agir d'une reproduction du monde réel ou bien d'un univers totalement imaginaire. L'expérience est à la fois visuelle, auditive et, dans certains cas, haptique avec la production d'un retour d'effets. Lorsque la personne est équipée des interfaces adéquates, comme des gants ou des vêtements, elle peut alors éprouver certaines sensations liées au toucher ou à certaines actions (coup, impact...). Cette immersion se fait au moyen d'un casque de réalité virtuelle qui place un système d'affichage 3D stéréoscopique sur le nez, devant les yeux. Certains modèles sont équipés de capteurs qui détectent les mouvements de la tête pour permettre à l'utilisateur de regarder autour de lui. Les images sont alors recalculées en temps réel pour se synchroniser avec la direction du regard.
Source : www.futurasciences.com